Musique et langage chez Rousseau

BookMusique et langage chez Rousseau

Musique et langage chez Rousseau

Oxford University Studies in the Enlightenment, 2004:08

2004

August 23rd, 2004

Access Token
£65.00
READ THIS EBOOK

Details

Other Formats

Price

Description

L’anneau magique qui relie musique et langage délimite un univers insondable dans lequel causes et effets s’enlacent indistinctement. Dans ce néant vertigineux, la galaxie rousseauienne exerce une attirance irrésistible et promet, à l’esprit critique qui ose l’aborder, des aventures intellectuelles passionnantes. L’irréductible auteur des Confessions a justement placé le fléau de sa pensée au point d’équilibre de ces deux pôles, entre musique et langage, une zone définie par le concept de société car, proclame-t-il dans l’Essai sur l’origine des langues: ‘les oiseaux sifflent, l’homme seul chante; et l’on ne peut entendre ni chant, ni symphonie, sans se dire à l’instant. Un autre être sensible est ici.’ Rousseau réitère dans son Dictionnaire de musique sa théorie de l’exclusivité humaine de la parole et de la musique: ‘Quoiqu’il en soit de l’étymologie du nom, l’origine de l’art est certainement plus près de l’homme, et si la parole n’a pas commencé par du chant, il est sûr, au moins, qu’on chante partout où l’on parle.’ Autour de cette dialectique de la musique et du langage se sont réunis des rousseauistes et d’autres spécialistes de la musique et du langage pour cogiter la thématique de ces noces infinies et en pourchasser les échos à travers les denses bocages de l’œuvre du philosophe-musicien. Leurs textes ici réunis constituent les actes du XIIe colloque de l’Association Jean-Jacques Rousseau.

Table of Contents

Table of Contents
Section TitlePagePrice
Cover1
Half Title2
Title Page4
Copyright Page5
Table des matiéres6
Remerciements8
Le vertige des origines10
I. L’espace des voix16
Musique, voix, intériorité et subjectivité: Rousseau et les paradoxes de l’espace18
La musique dans les lettres selon Rousseau: une écoute du sensible35
Le probléme de la conversion dans la pensée musicale de Rousseau45
La genèse du sens chez Rousseau54
II. La musique éloquente64
Climate, causation and the power of music in Montesquieu and Rousseau66
Jean-Jacques Rousseau: music, language and politics77
Rousseau and the languages of music and botany90
Inventer un langage nouveau: Rousseau et la polémique103
L’Arménien de Venise: validation sémiologique ou ethnomusicologique?108
III. Entre silence et désir116
La fonction du désir dans l’origine des langues selon Rousseau118
From silence to society: the conflicting musical visions of Rousseau’s Discours sur l’origine de l’inégalité and Essai sur l’origine des langues127
The dupes of words: the problem and promise of language in Rousseau’s Discours sur les sciences et les arts137
L’éducation négative dans l’apprentissage de la musique146
La dichotomie rousseauiste langue et musique, revue par la biomusicologie et la neuromusicologie159
IV. De la culture et du politique168
The politics of taste: a place for art music in Rousseau’s construction of the political community170
Politics, language and music in the unity of Rousseau’s system181
Language, music and the transparent society in Rousseau’s Essai sur l’origine des langues and the Contrat social190
The quarrel between Rousseau and Rameau: evidence from contemporary psychology198
Music and the performance of community in Rousseau207
V. L’opéra comme représentation216
Accent, expression, unité de mélodie dans Le Devin du village: la théorie esthétique éclairée par l’analyse musicale?218
Rousseau and the lyric natural: the representation of Le Devin du village226
Hector juge de Jean-Jacques: Berlioz lecteur et auditeur de Rousseau235
Paysage d’avant Querelle: Rousseau continuateurde Grimm244
Liste des oeuvres citées266
Index des noms propres274