Philosophies du Voyage

BookPhilosophies du Voyage

Philosophies du Voyage

visiter l'Angleterre aux 17e-18e siècles

Oxford University Studies in the Enlightenment, 2016:08

2016

August 17th, 2016

Access Token
£60.00

Details

Other Formats

Price

Description

L’Angleterre est la première destination des Français au XVIIIe siècle, mais le voyage d’Angleterre reste peu étudié. Avec ce livre, Gábor Gelléri comble un vide historiographique, au moyen d’un corpus de plus de soixante-dix sources et d’une étude chronologique s’étendant sur cent-trente ans. Il dresse la liste des implications philosophiques, politiques, religieuses, sociales et littéraires que ce voyage comporte. Contestant l’idée que Voltaire aurait ‘découvert’ l’Angleterre, il remet au premier plan le rôle qu’a joué la Suisse protestante comme intermédiaire dans la découverte de ce pays par les Français, en analysant notamment la polémique suscitée par le récit de Béat de Muralt, qui voyagea avant Voltaire.
Le voyage outre-Manche, et les récits qui en sont faits, sont cruciaux dans les interactions entre la France et l’Angleterre. L’Angleterre est l’un des miroirs dans lesquels la France se regarde. Comparant les discours aux pratiques avérées, l’auteur réévalue certaines catégories majeures, notamment l’opposition souvent mal interprétée entre anglomanie et anglophobie. Il interroge les motivations des voyageurs, à une époque où la pratique du voyage commence à se démocratiser, ce qui conduira à la naissance du tourisme. Dépassant la simple étude des discours, il met en lumière les usages du voyage, en rappelant qu’avant de devenir l’objet d’un acte d’écriture le voyage constitue une pratique sociale.
Qu’il soit philosophique, anti-philosophique, scientifique, pittoresque ou de plaisance, le voyage d’Angleterre est un champ d’exploration permettant aux voyageurs de mettre à l’épreuve toutes les idées importantes du siècle et cristallisant les polémiques du temps. Gábor Gelléri démontre que ce voyage est un phénomène majeur: un laboratoire d’idées et un portrait vivant de la complexité intellectuelle et idéologique du XVIIIe siècle européen.
L'ouvrage a été publié avec le soutien du Department of Modern Languages de Aberystwyth University.

Table of Contents

Table of Contents
Section TitlePagePrice
Cover1
Title Page4
Copyright Page5
Table des matières8
Remerciements10
Liste des tableaux12
Introduction: ‘Cette chose ordinaire et inutile qu’on appelle un tour en Angleterre’14
1. Le temps des découvertes30
i. La destination Angleterre avant la restauration Stuart30
ii. Le voyage d’Angleterre à l’époque de la restauration Stuart: savants et touristes42
iii. L’Angleterre savante, l’Angleterre des savants44
iv. Une destination ‘touristique’?52
v. L’Angleterre de la France galante64
2. Le voyage d’Angleterre et le refuge huguenot68
i. Discours huguenots avant la révocation69
ii. Enjeu des débats, lieu des débats: le refuge et ‘l’internationale protestante’72
iii. La nouvelle Angleterre comme destination: la relation de voyage, instrument de propagande80
3. Helvetia mediatrix? Réalités et usages du discours du ‘tiers’90
i. Lieu de travail, lieu de voyage91
ii. Béat de Muralt, enjeu idéologique et national96
iii. Muralt après Muralt: le voyage d’Angleterre et la référence helvétique108
iv. L’apport suisse: débats et certitudes112
4. Le temps des possibilités: la Régence118
i. Un ‘guide’ et ses variantes: les Voyages historiques de Jordan de Colombier119
ii. Forme atypique, contenu approprié: le prosimè tre de Boureau-Deslandes122
iii. Le voyage d’Angleterre sur scène: Le Français à Londres de Boissy127
iv. Bâtir un autre voyage d’Angleterre: le voyage de Fougeroux132
5. Le temps des philosophes138
i. Voltaire: un séjour controversé138
ii. Du voyage à la machine de guerre philosophique I: la disparition du voyage145
iii. Du voyage à la machine de guerre philosophique II: l’objet, le domaine et l’ego créateur151
iv. Voltaire et l’Angleterre après les Lettres philosophiques156
v. Le voyage devenu fiction: Prévost160
vi. Le voyage matériellement disparu: Montesquieu164
6. Anglophobie – anglomanie172
i. Définitions172
ii. Anglophobie176
iii. L’anglophobe à l’oeuvre: les voyages-romans de Robert-Martin Lesuire181
iv. Anglomanie188
v. L’anglomane voyageur: portrait par contumace192
7. Le temps des touristes?206
i. Le traité de Paris et l’explosion du voyage d’Angleterre209
ii. L’épicentre: l’ambassade de Londres212
iii. Compléter la rubrique ‘Angleterre’: collections et compilations216
iv. ‘Un éternel antidote contre la morale déprave´e et contagieuse de nos prétendus philosophes’229
v. L’Angleterre au féminin238
Epilogue: le voyage d’Angleterre et la Révolution256
Conclusion270
Bibliographie282
Index300