Le Dix-Huitième Siècle et l'Antiquité en France 1680-1789

BookLe Dix-Huitième Siècle et l'Antiquité en France 1680-1789

Le Dix-Huitième Siècle et l'Antiquité en France 1680-1789

Oxford University Studies in the Enlightenment, 330:331

1995

January 1st, 1995

£90.00

Details

Price

Description

L’importance de la référence antique dans la culture, les arts et les lettres, les débats philosophiques et politiques, l’enseignement et la formation des élites, les récits de voyages et les recherches érudites a maintes fois été soulignée sans qu’aucune approche d’ensemble n’ait jusqu'à présent été tentée. Pour construire un objet d’étude qui n’est pas donné a priori – l’antiquité gréco-romaine au dix-huitième siècle – cette thèse d’histoire s’attache à évoquer la culture des Lumières françaises (1680-1789) – dans ses formes les plus variées, et analyse un système de référence et des mécanismes intellectuels ou l’antiquité n’a souvent d’antique que le nom. Le plan général s’organise autour de trois axes: il est tout d’abord question de la connaissance au travers des lieux et des ouvrages ou elle s’acquiert et se transmet (1: Le système éducatif: la Faculté des arts; 2: L’institution académique; 2: L’étude des vestiges; 4: Les sources livresques). Le premier bilan concerne donc le sort de l’héritage humaniste. Le second volet est consacré aux modèles et à leur diffusion, en relation avec une querelle célèbre et quelques paradigmes fondamentaux (5: L’antiquité des anciens et celle des modernes; 6: Antiquité, bonheur et vertu; 7: Antiquité, nature et culture; 8: La mode et la diffusion des modèles). L’étude des enjeux religieux et historiques fait l’objet de la troisième partie (9: Histoire sacrée, histoires profanes; 10: Christianisme et paganisme; 11: Temps et conscience historique; 12: Le tribunal de l’histoire). Pour mettre en relief la complexité de la chronologie, cet ouvrage comporte, en appendice, une bibliographie qui recense de 1650 à 1789 les traductions nouvelles et les publications ayant trait l’antiquité. Cette liste, qui n’a pas la prétention d’être exhaustive, est complétée par divers tableaux récapitulatifs relatifs aux fouilles archéologiques, aux grands recueils, aux sujets des peintures d’histoire et aux hypothèses des chronologistes qui fournissent d’utiles points de repère.

Ce livre apporte un enrichissement indispensable à notre connaissance du XVIIIe siècle français.