European Journal of Language Policy

Essor du plurilinguisme dans le Japon moderne

Du plurilinguisme intensif pour les élites au plurilinguisme extensif pour les masses

European Journal of Language Policy (2017), 9, (2), 169–182.

Abstract

Le présent article a pour but d’examiner l’évolution du plurilinguisme du point de vue des curricula de l’enseignement des langues au Japon depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. L’enseignement des langues dans l’enseignement secondaire au Japon ne s’est pas toujours confiné à l’apprentissage d’une seule langue, l’anglais en l’occurrence et ce jusqu’à la veille de la défaite de la Seconde Guerre mondiale, surtout dans les lycées de l’ancien régime où le plurilinguisme était promu en faveur de jeunes élites choisies. Suite à la mise en place d’un curriculum d’enseignement secondaire rédigé sous la direction du Commandement suprême des forces alliées juste après la guerre, la tendance didactique s’est orientée vers le monolinguisme de l’anglais, pour une population toujours plus importante, évinçant progressivement les autres langues dans les curricula du 1956 à 2002.

Tout en succédant à l’enseignement plurilingue pratiqué dans les lycées de l’ancien régime, l’enseignement supérieur après la guerre a cherché à sauvegarder la pluralité de l’enseignement des langues face à l’offensive de l’anglo-américain, langue prétendue de mondialisation, même si sa valeur fonctionnelle semble moins bien fondée. Dans ce contexte favorable au monolinguisme, l’apport relativement restreint du CECR ne suffit pas à renforcer le plurilinguisme dans le paysage didactique du Japon.

The purpose of this article is to examine the evolution of plurilingualism from the point of view of the curricula in language teaching in Japan from the end of the nineteenth century to the present day. Language teaching was not always centred on English in secondary education until the defeat of the Second World War, in particular in high schools before the war. Plurilingualism was promoted in favour of selected young elites in the high school, though with the secondary education curriculum drafted under the leadership of the General Headquarters just after the war, the pedagogical tendency moved towards monolingualism of English for the larger population, gradually evicting other languages in the curricula from 1956 to 2002.

While post-war higher education has continued the plurilingual teaching practices of the high school before the war, post-war higher education has sought to safeguard the plurality of language teaching against the offensive of English, the language of globalization, although its functional value seems less well-founded. In this context, favourable to monolingualism, the relatively limited contribution of the CEFR does not tend to reinforce plurilingualism in the language teaching landscape of Japan.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Cuq J.-P. (2003) Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde. Paris : Clé International. Dictionnaire de didactique du français langue étrangère et seconde. Google Scholar

Kariya T. (1995) Avenir de la société de l’éducation de masse. Tokyo : Chuokoron (en japonais). Avenir de la société de l’éducation de masse. Google Scholar

Ministère de l’éducation (1958, 1969, 1977, 1989, 1998) Curricula de l’enseignement/apprentissage au collège. Tokyo : Imprimerie du ministère des finances (en japonais). Google Scholar

Ministère de l’éducation (1960, 1989, 1999) Curricula de l’enseignement / apprentissage au lycée. Tokyo : Imprimerie du ministère des finances (en japonais). Google Scholar

Ministère de l’éducation et de la recherche (n.d.) ‘Japan’s Modern Educational System’, http://www.mext.go.jp/b_menu/hakusho/html/others/detail/1317220.htm (consulté le 30 avril 2007). Google Scholar

Momose T. (1990) Encyclopédie du Japon avant la deuxième guerre mondiale, institution et réalité. Tokyo : Yoshikawa Kobunkan (en japonais). Encyclopédie du Japon avant la deuxième guerre mondiale, institution et réalité. Google Scholar

Nishiyama N. (2013) ‘Le CECR est-il promu en faveur du monolinguisme ou du plurilinguisme en Asie du Nord-Est?’, dans Violaine Bigot, Aude Bretegnier et Marité Vasseur (eds), Plurilinguisme, vingt ans après? Paris : Editions des archives. Le CECR est-il promu en faveur du monolinguisme ou du plurilinguisme en Asie du Nord-Est? Plurilinguisme, vingt ans après? Google Scholar

Tanaka S. (2005) Histoire de l’enseignement du français dans les lycées de l’ancien régime. Nagano : Musée du lycée de l’ancien régime (en japonais). Histoire de l’enseignement du français dans les lycées de l’ancien régime. Google Scholar

Terasawa T. (2014) Histoire de ‘Pourquoi apprendre l’anglais?’ dans l’après-guerre: L’anglais comme éducation nationale et processus de la constitution de la tradition. Tokyo : Kenkyusha (en japonais). Histoire de ‘Pourquoi apprendre l’anglais?’ dans l’après-guerre: L’anglais comme éducation nationale et processus de la constitution de la tradition. Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Nishiyama, Jean Noriyuki