Francosphères

Propositions for a study of teenagers' affective involvement in their housing estates in the disadvantaged urban environment of Seine-Saint-Denis

Francosphères (2014), 3, (2), 217–229.

Abstract

Cet article vise à restituer les conclusions d'un rapport effectué pour le Ministère de la Culture et de la Communication et la Cité Nationale de l'Histoire de l'immigration, remis en septembre 2009 dont le thème était Mémoire de l'immigration, vers un processus de patrimonialisation? L'objectif general de la consultation était à la fois d'appréhender la façon dont les différentes populations immigrées considèrent leur passé et de faire emerger des lieux de memoire et de les documenter. La recherche, dont la méthodologie s'est inspirée de la linguistique de corpus, offre un corpus de 181 textes écrits par des élèves de deux lycées professionnels de Seine-Saint-Denis, situés sur le territoire de la communauté d'agglomération de Plaine Commune et organisés selon un critère thématique. Le propos est d'analyser le marquage en discours des lieux qui sont investis affectivement, auxquels est liée une mémoire et qui font l'objet d'un processus de patrimonialisation. L'hypothèse retenue fait valoir que ces lieux sont à la fois modestes et marqués par une contre légitimité, ce qui est rendu visible par l'absence de hauts lieux, mais que cette caractéristique n'interdit pas pour autant la patrimonialisation, si elle s'inscrit dans une prise en compte des liens et des affects que les habitants entretiennent justement avec eux.

Propositions for a study of teenagers' affective involvement in their housing estates in the disadvantaged urban environment of Seine-Saint-Denis

Abstract

Cet article vise à restituer les conclusions d'un rapport effectué pour le Ministère de la Culture et de la Communication et la Cité Nationale de l'Histoire de l'immigration, remis en septembre 2009 dont le thème était Mémoire de l'immigration, vers un processus de patrimonialisation? L'objectif general de la consultation était à la fois d'appréhender la façon dont les différentes populations immigrées considèrent leur passé et de faire emerger des lieux de memoire et de les documenter. La recherche, dont la méthodologie s'est inspirée de la linguistique de corpus, offre un corpus de 181 textes écrits par des élèves de deux lycées professionnels de Seine-Saint-Denis, situés sur le territoire de la communauté d'agglomération de Plaine Commune et organisés selon un critère thématique. Le propos est d'analyser le marquage en discours des lieux qui sont investis affectivement, auxquels est liée une mémoire et qui font l'objet d'un processus de patrimonialisation. L'hypothèse retenue fait valoir que ces lieux sont à la fois modestes et marqués par une contre légitimité, ce qui est rendu visible par l'absence de hauts lieux, mais que cette caractéristique n'interdit pas pour autant la patrimonialisation, si elle s'inscrit dans une prise en compte des liens et des affects que les habitants entretiennent justement avec eux.


Details

Author details

Bertucci, Marie-Madeleine