Francosphères

Une pratique kanak de Fanon

Nidoïsh Naisseline et les Foulards rouges

Francosphères (2017), 6, (2), 141–162.

Abstract

L’Océanie n’apparait pas dans la géographie de Frantz Fanon, pourtant son influence est également visible dans les discours politiques élaborés par la première génération de kanak diplômée des universités françaises. L’action du groupe Foulards rouges dans la Nouvelle-Calédonie des années 1960–1970 a été appuyée par des discours politiques qui témoignaient de préoccupations internationales et de solidarités revendiquées. Il s’agit ici d’examiner de quelle manière la pensée de Fanon a influencé le premier discours politique kanak d’émancipation. Nous analyserons pour cela les textes que l’homme politique Nidoïsh Naisseline publie à partir de la fin des années 1960, d’abord dans des revues étudiantes françaises puis, à son retour en Nouvelle-Calédonie, dans le journal politique Réveil Canaque. Dans le panorama francophone de cette période, les écrits de Naisseline se distinguent par l’usage des théories de Fanon. Cet article se propose donc de décrire les modalités d’une traduction kanak des concepts fanoniens et leur contribution à une élicitation politique de décolonisation.

Oceania does not appear in Frantz Fanon’s geography, but its influence is visible in political discourses developed by the first generation of Kanak graduates from French universities. The action taken by the Foulards rouges group in New Caledonia in the 1960s and 1970s was supported by political speeches which highlighted international concerns and advocated solidarity. The objective of this article is to examine how Fanon’s thought influenced the first Kanak political discourse surrounding emancipation. For this, we will analyse texts published by politician Nidoïsh Naisseline in the late 1960s, first in French student journals and, on his return to New Caledonia, in the political newspaper Réveil Kanak. In the francophone panorama of this period, the writings of Naisseline stand out for their use of Fanon’s theories. This article proposes to describe the modalities of a Kanak translation of Fanonian concepts and their contribution to a political elicitation of decolonization.

Une pratique kanak de Fanon

Nidoïsh Naisseline et les Foulards rouges

Abstract

L’Océanie n’apparait pas dans la géographie de Frantz Fanon, pourtant son influence est également visible dans les discours politiques élaborés par la première génération de kanak diplômée des universités françaises. L’action du groupe Foulards rouges dans la Nouvelle-Calédonie des années 1960–1970 a été appuyée par des discours politiques qui témoignaient de préoccupations internationales et de solidarités revendiquées. Il s’agit ici d’examiner de quelle manière la pensée de Fanon a influencé le premier discours politique kanak d’émancipation. Nous analyserons pour cela les textes que l’homme politique Nidoïsh Naisseline publie à partir de la fin des années 1960, d’abord dans des revues étudiantes françaises puis, à son retour en Nouvelle-Calédonie, dans le journal politique Réveil Canaque. Dans le panorama francophone de cette période, les écrits de Naisseline se distinguent par l’usage des théories de Fanon. Cet article se propose donc de décrire les modalités d’une traduction kanak des concepts fanoniens et leur contribution à une élicitation politique de décolonisation.

Oceania does not appear in Frantz Fanon’s geography, but its influence is visible in political discourses developed by the first generation of Kanak graduates from French universities. The action taken by the Foulards rouges group in New Caledonia in the 1960s and 1970s was supported by political speeches which highlighted international concerns and advocated solidarity. The objective of this article is to examine how Fanon’s thought influenced the first Kanak political discourse surrounding emancipation. For this, we will analyse texts published by politician Nidoïsh Naisseline in the late 1960s, first in French student journals and, on his return to New Caledonia, in the political newspaper Réveil Kanak. In the francophone panorama of this period, the writings of Naisseline stand out for their use of Fanon’s theories. This article proposes to describe the modalities of a Kanak translation of Fanonian concepts and their contribution to a political elicitation of decolonization.


Details

Author details

Banaré, Eddy