Contemporary French Civilization

Le mariage, prisonnier de l'État

Contemporary French Civilization (2014), 39, (3), 395–406.

Abstract

Dans le processus historique de désacralisation du mariage et le mouvement d'abandon de ses aspects discriminatoires et patriarcaux les plus révoltants, un mouvement en direction de ce qu'on peut appeler le mariage minimal serait un pas infiniment plus important encore que le mariage entre personnes de même sexe. Dans le mariage ordinaire, le consentement mutuel n'est pas une condition nécessaire et suffisante. C'est une institution qui détermine les unions permises et celles qui sont interdites selon des critères irréductibles au consentement mutuel (pensez aux unions incestueuses). Pour Lévi-Strauss, d'ailleurs, le seul caractère commun aux innombrables formes de mariage ordinaire, c'est qu'il ne s'agit pas d'un contrat purement privé relevant du consentement mutuel mais d'une alliance sanctionnée par l'État ou la société, qui excluent un certain nombre d'unions, celles qui sont jugées incestueuses en particulier. Par opposition, dans le mariage minimal, le consentement mutuel est une condition nécessaire et suffisante. Dans le cadre du mariage minimal, l'État se contenterait de protéger des contrats privés, ce qui serait une nouveauté normative. Ainsi, même après que la loi sur le mariage entre personnes de même sexe a été adoptée, il continue d'être encadré de façon coercitive par l'État. Le mariage en tant qu'institution exclut, entre autres, les unions incestueuses ou les unions à plus de deux personnes même entre adultes consentants. Dans cet article, je présente des arguments en faveur du mariage minimal comme nouveauté normative.

In the historical process of the desacralization of marriage and in the abandonment of its most repugnant, discriminatory, and patriarchal aspects, a move toward minimal marriage might be even more significant than samesex marriage. Ordinary marriage is a public institution that determines permitted and forbidden unions. In ordinary marriage, mutual consent is not a necessary and sufficient condition (think of incestuous unions). As Levi-Strauss stated, the only common feature to all forms of marriage is that they are not only covenants grounded in mutual consent, but unions enforced by the state and society, which rule out certain alliances. In minimal marriage, on the other hand, mutual consent is a necessary and sufficient condition. And since in minimal marriage the state or society interferes only through protecting these private contracts, it would certainly be a normative novelty. Although the law permitting same-sex marriage has been adopted, marriage remains a coercive institution enforced by the state. It rules out unions involving more than two persons or incestuous unions between consenting adults, among others. In this paper I present arguments for minimal marriage as a significant normative novelty.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Bernheim, Gilles. «Mariage homosexuel, homoparentalité et adoption: ce que l'on oublie souvent de dire». Web. http://www.dioceseauxarmees.catholique.fr/images/stories/pdf/homoparentalite—gilles-bernheim—19.10.12.pdf Google Scholar

Boninchi, Marc. Vichy et l'ordre moral. Paris: Le Seuil, 2005. Print. Vichy et l'ordre moral Google Scholar

Lefèbvre, Frédéric. «Polygamie à des fins mercantiles». Le Journal du dimanche. Web. http://www.lejdd.fr/Politique/Depeches/Lefebvre-Polygamie-a-des-fins-mercantiles-188907 Google Scholar

Lévi-Strauss, Claude. Les structures élémentaires de la parenté. Paris: Mouton, 1967. Print. Les structures élémentaires de la parenté Google Scholar

Ogien, Ruwen. La Vie, la mort, l'État. Le débat bioéthique. Paris: Grasset, 2009. Print. La Vie, la mort, l'État. Le débat bioéthique Google Scholar

Ogien, Ruwen. L'État nous rend-il meilleurs? Essai sur la liberté politique. Paris: Gallimard, 2013. Print. L'État nous rend-il meilleurs? Essai sur la liberté politique Google Scholar

Taubira, Christiane. À l'Assemblée Nationale après le vote du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de měme sexe. http://www.assemblee-nationale.fr/14/ta/ta0120.asp Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Ogien, Ruwen