Contemporary French Civilization

« La classe rémoise » : A propos du traitement médiatique des musiques populaires émergentes en France

Contemporary French Civilization (2011), 36, (1-2), 113–126.

Abstract

From 2009 on, media coverage of pop and electro musicians from Reims has been surprisingly intense. Many articles in the media have heavily emphasised the territorial dimension of the projects mentioned, considering the town itself as a label of creative quality. In terms of the study of the relationship between the media and music in France, this phenomenon is interesting to analyze for at least two reasons. Firstly, it is the symptom of a new way of treating news of developments in music by associating a geographical location with an aesthetic tendency, following a previous pattern established in the US and UK which is only now emerging in France. Secondly, it enables us to highlight how the activity of a limited group of actors involved in music in a specific place (a "scene") can, at a certain juncture, arouse interest and attract national media attention.

A compter de 2009, l'attention médiatique portée aux musiciens pop et électro originaires de Reims est surprenante d'intensité. De nombreux articles mettent en effet au premier plan la dimension territoriale des projets évoqués, mentionnant cette ville comme un label de qualité artistique. Du point de vue du rapport des médias à la musique en France, ce phénomène est intéressant à étudier pour au moins deux raisons. Tout d'abord, il est le symptôme d'une manière nouvelle de traiter l'actualité musicale en associant un lieu géographique à une coloration esthétique selon un modèle éprouvé en Grande Bretagne ou aux Etats Unis mais émergent seulement en France. Ensuite, il permet de mettre en évidence comment l'activité d'un groupe restreint d'acteurs sur un lieu donné (« une scène ») peut à un moment donné susciter l'intérêt et attirer des médias d'envergure nationale.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Bieri, Alexis-James. "Deux garçons bien dans leur shoes." L'Hebdo du Vendredi [Champagnes Ardennes] (8 Octobre 2010): 15. Google Scholar

Blanc, François. "The Bewitched Hands. Ils sont fous ces sorciers." Tsugi (Novembre 2010): 42–46. Google Scholar

Beuscart, Jean-Samuel. "Sociabilité en ligne, notoriété virtuelle et carrière artistique. Les usages de Myspace par les musiciens autoproduits." Réseaux 152 (2008/6) : 139–168. Google Scholar

Busson, Benjamin. "Orange et Reims ont la fibre de l'innovation." Matot Braine [Champagnes Ardennes] (4 Octobre 2010): 3. Google Scholar

Cognard, Alexandre. "The Shoes. Crack Your Bones." Magic (Mars 2011): 74. Google Scholar

Colin, Eléonore. "Brodinski : Louis le Grand." Tsugi (Octobre 2009): 36–40. Google Scholar

Constantin, Sarah. "Brodinski jeunesse sonique" Trax (Novembre 2007): 6. Google Scholar

Costa-K, Valeria. "A Reims, l'air est plus pop." Trax (Octobre 2010): 69. Google Scholar

Cousin, Sylvain. "Brodi the kid." Zik Boom 40 (2007): 14. Google Scholar

De la Giraudière, Anne. "Gerald Chabaud, Bouillonnant promoteur de la scène musicale régionale." Cahiers de l'ORCCA 28 (2008): 32–33. Gerald Chabaud, Bouillonnant promoteur de la scène musicale régionale Cahiers de l'ORCCA 28 32 33 Google Scholar

De Plas, Odile. "Reims est également la capitale française de la pop." Le Monde (27 novembre 2010): 24. Google Scholar

Delestrade, Jean. "L'émergence dans le secteur des musiques actuelles en Champagne-Ardenne. Yuksek et Barcella : Nouvelle Vague." Cahiers de l'ORCCA 28. (2008): 22–23. L'émergence dans le secteur des musiques actuelles en Champagne-Ardenne. Yuksek et Barcella : Nouvelle Vague Cahiers de l'ORCCA 28 22 23 Google Scholar

Deschamps, Stéphane. "Y a-t-il un musicien dans l'avion ?" Les Inrockuptibles (24 Novembre 2010): 85. Google Scholar

Florida, Richard. Cities and the Creative Class. New York: Routledge, 2005. Cities and the Creative Class Google Scholar

 Google Scholar

Guibert, Gérôme. La production de la culture. Le cas des musiques amplifiées en France. Paris: Seteun et Irma, 2006. La production de la culture. Le cas des musiques amplifiées en France Google Scholar

Heinich, Nathalie. Etre Artiste. Paris: Klincksieck, 1996. Etre Artiste Google Scholar

 Google Scholar

"L'electro s'enracine à Reims." L'Ardennais Dimanche [Champagne Ardennes] (26 Septembre 2010): 1. Google Scholar

"La France qui se couche tard". Trax hors-série France 2008. Google Scholar

Lisarelli, Diane. "Brodinski. Produit par Yuksek, ce DJ rémois crane déjà à l'international." Les Inrockuptibles (3 Février 2009): 36. Google Scholar

Manoeuvre, Philippe. "Le rock c'est Reims maintenant." L'Union [Champagnes Ardennes] (26 Novembre 2010): 45. Google Scholar

Notorious Communication. Revue de Presse Festival Elektricity n°8. 2010. Google Scholar

"Nouvelles technologies : après le tram, un Rémois s'attaque à Elektricity !" L'Hebdo du Vendredi [Champagnes Ardennes] (24 septembre 2010): 1. Google Scholar

Pardessus, Antoine. "Quand la Champagne mise sur la Bretagne." L'Union [Champagne Ardennes] (19 Décembre 2010): 44–45. Google Scholar

Pernot, Olivier. "Reims, capitale pop." Trax (Octobre 2010): 66–68. Google Scholar

Pernot, Olivier. "The Shoes. British style." (Trax Mars 2011): 66–67. Google Scholar

Puertas, Céline. "Bon pied bon oeil." Tsugi (Mars 2010): 60–61. Google Scholar

Reijasse, Jerome. "Placer Reims sur la carte. The Bewitched Hands." Rock & Folk (Janvier 2011): 35. Google Scholar

Reimsstateofmind.fr. Consulté le 1 mars 2011. Google Scholar

 Google Scholar

Sarratia, Géraldine. "Electro Française. L'après Justice." Les Inrockuptibles (3 Février 2009): 34–36. Google Scholar

Schütz, Violaine. "Shurkin, Yuksek : Next generation." Tsugi (Février 2009): 34–40. Google Scholar

"The Bewitched Hands." Musique Info (Novembre 2010): 3. Google Scholar

Thévenin, Patrick. "Yuksek. Homme orchestre." Trax (Janvier 2009): 32–38. Google Scholar

 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Guibert, Gérôme