Contemporary French Civilization

La Rumeur et son rap: emploi de la rumeur comme fonction discursive contestataire

Contemporary French Civilization (2012), 37, (1), 59–77.

Abstract

According to many analysts, there were no particular demands made by the protesters in the uprisings that took place in November 2005 in the suburbs of major cities in France. The events were described as being the result of a broad and amorphous frustration and the rioters as not having a language that would have allowed them to articulate coherent demands. This is an undefined social group that manifests its presence through the expression of their violence. Yet, protests and demands have made themselves known through different forms of artistic expression in France and more particularly in Rap lyrics. This article aims at showing how the French Rap band La Rumeur makes use of representations of rumors as a discursive function to protest and spread information. A rumor is a non-verified piece of information, which once recycled in the official discourse works as an intrusive discourse that questions predominantly government's policies. The band draws on existing forms of rumors about the suburbs and their inhabitants, which it then reintroduces in the public domain where the debate should take place. Therefore, this allows information to circulate and gain visibility in the media.

Les soulèvements de novembre 2005 dans les banlieues en France ont été marqués selon un grand nombre d'analystes par une absence presque totale de revendications concrètes. Ces événements sont ainsi décrits comme résultant d'un ras-le-bol général extrěmement flou et que les émeutiers ne possèdent pas de langage leur permettant d'articuler des revendications cohérentes. Il s'agit d'un groupe social diffus dont on découvre la manifestation à travers l'expression de sa violence. Or, la contestation et la revendication des banlieues existent sous différentes formes d'expression artistique et notamment dans les textes de Rap en France. Cet article se propose de montrer la manière dont le Rap du groupe français La Rumeur a recours à une représentation de la rumeur comme fonction discursive contestataire pour diffuser de l'information, récupérer les rumeurs déjà existantes sur la banlieue et ses habitants. La rumeur, une information non-vérifiée et recyclée dans le discours officiel fonctionne comme un discours « intrus » qui remet en cause principalement la politique du gouvernement. Le groupe musical réintroduit les rumeurs ensuite dans le domaine public où le débat est censé avoir lieu. Ainsi, ceci permet à l'information de circuler et de gagner une visibilité dans l'espace médiatique.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Aldrin, Philippe. Sociologie politique des rumeurs. Paris: Presses universitaires de France, 2005. Sociologie politique des rumeurs Google Scholar

Amselle, Jean-Loup. L'Occident décroché: enquětes sur les postcolonialismes. Paris: Stock, 2008. L'Occident décroché: enquětes sur les postcolonialismes Google Scholar

Balibar, Etienne. « Uprisings in the banlieues ». Lignes 21 (2006): 50-101. « Uprisings in the banlieues » Lignes 21 50 101 Google Scholar

Binet, Stéphanie. « Banlieues: la prophétie rap ». Libération, 14 Nov. 2005. Web. 25 February 2009. « Banlieues: la prophétie rap » Libération Google Scholar

Blondeau, Thomas. « La Rumeur, ‘au-delà de l'acharnement’ ». Le Monde diplomatique, Sept. 2008. Web. 25 February 2009. « La Rumeur, ‘au-delà de l'acharnement’ » Le Monde diplomatique Google Scholar

Brossat, Alain. « La plèbe est de retour ». Lignes 19 (2006): 15-34. « La plèbe est de retour » Lignes 19 15 34 Google Scholar

Hamé. « Insécurité sous la plume d'un barbare ». La Rumeur le magazine 1, April 2002. Web. 18 February 2009. « Insécurité sous la plume d'un barbare » La Rumeur le magazine 1 Google Scholar

Fanon, Frantz. Les damnés de la terre. Paris: Éditions La Découverte & Syros, 2002. Les damnés de la terre Google Scholar

Fanon, Frantz. Peau noire, masques blancs. Paris: Éditions du Seuil, 1952. Peau noire, masques blancs Google Scholar

Habermas, Jürgen. L'espace public, trans. Marc B. de Launay. Millau: Éditions Payot et Rivages, 2008. L'espace public Google Scholar

Ivekovi, Rada. « Le retour du politique oublié par les banlieues ». Lignes 19 (2006): 64-88. « Le retour du politique oublié par les banlieues » Lignes 19 64 88 Google Scholar

Kapferer, Jean-Noël. Rumeurs: le plus vieux média du monde. Paris: Éditions du Seuil, 1995. Rumeurs: le plus vieux média du monde Google Scholar

La Rumeur. « Je connais tes cauchemars ». Du cœur à l'outrage. La Rumeur Records, 2007. CD. « Je connais tes cauchemars » Du cœur à l'outrage Google Scholar

La Rumeur. « Je suis une bande ethnique à moi tout seul ». Du cœur à l'outrage. La Rumeur Records, 2007. CD. « Je suis une bande ethnique à moi tout seul » Du cœur à l'outrage. La Rumeur Records Google Scholar

La Rumeur. « Qui ça étonne encore ! ». Du cœur à l'outrage. La Rumeur Records, 2007. CD. « Qui ça étonne encore ! » Du cœur à l'outrage Google Scholar

La Rumeur. « A les écouter tous ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « A les écouter tous » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

La Rumeur. « Entrée ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « Entrée » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

La Rumeur. « Le coffre fort ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « Le coffre fort » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

La Rumeur. « Les coulisses de l'angoisse ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « Les coulisses de l'angoisse » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

La Rumeur. « L'ombre sur la mesure ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « L'ombre sur la mesure » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

La Rumeur. « On frappera ». L'ombre sur la mesure. EMI Music France, 2002. CD. « On frappera » L'ombre sur la mesure. EMI Music France Google Scholar

Le Cour Grandmaison, Oliver, ed., Le 17 octobre 1961, un crime d'État à Paris. Paris: La Dispute, 2001. Le 17 octobre 1961, un crime d'État à Paris Google Scholar

Margantin, Laurent. « La parole est feu ». Lignes 19 (2006): 50-63. « La parole est feu » Lignes 19 50 63 Google Scholar

Nancy, Jean-Luc. L'Intrus. Paris: Galilée, 2000. L'Intrus Google Scholar

Žižek, Slavoj. Violence. New York: Picador, 2008. Violence Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Berrada, Taïeb