Quebec Studies

Book Reviews

Quebec Studies (1994), 18, (1), 171–183.

Abstract

Quebec Studies. No. 18, 1994 B O O K REVIEWS LEMIRE, MAURICE, ed. Le Romantisme a? Canada. (Les Cahiers du CRELIQ, Serie Colloques.) Quebec: Nuit Blanche Editeur, 1993. Pp. 341. Cet ouvrage presente les actes J u colloque sur le romantisme au Canada. Dix-neuf textes se trouvent g r o u p s sous quatre ruhriques: le paradigme europeen, I’intrduction du romant i m e au Canada, vers le romantisme canadien et le romantisme Jes textes. Dans la preface, I’eJiteur, Maurice Lemire. nous previent que les pages du volume tendent B prouver que le romantisme etait connu et experiment6 au Canada des la premiere moitie du 19e siecle et que, s’il n’a pas beneficie J u meme engouement qu’en France, c’est qu’il correspondait moins aux hesoins du nouveau continent. Trois articles soutiennent particulierement ces points de vue. Celui J e Kenneth Landry. J’aborJ, sur “Le Commerce J u livre B Quebec et B Montreal avant I’arrivee J e Lu Capncieuse, 1815-1854,” Jemontre que les romans frangais et anglais se seraient infiltres Jurant cette @ r i d e grlce aux lihrairies et aux journaux et qu’il y avait peu de Jklais Jans les arrivages en provenance J e I’Europe. Suivant la meme optique, I’article de David M. Hayne sur “L‘lnfluence Jes auteurs frangais sur les recits J e 1820 B 1845” etablit I’eviJence de themes et J e motifs romantiques Jans une quarantaine de k i t s dont la plupart des auteurs ont et6 identifies. Hayne ajoute que ce temps “d’imitation et d’experimentation” (53) se serait termine peu apres 1845 pour laisser la place B une reaction e n faveur J u realisme social. Les annees 1844-1845 se trouvent mises e n vedette par Micheline Cambron dans son “Apothkose et fin du recit romantique au Qu6hec.” Ces deux annees marquent en effet le retour des exiles politiques ayant participe B la rehellion J e 1837-1838 et ont donne lieu B ce que I’on appelle “le rbcit d’exil” ( 1 5 5 ) la fois d’ordre historique et metaphysique. C e type J e recit structurerait alors tous les genres IittCraires. Par la suite, manquant J’actualite, le recit J’exil se serait compl.?tement transform6 e t le mouvement romantique n’y aurait pas survecu e n Jepit Jes efforts J e Crkmazie e t de Casgrain. La Jernihre rubrique consacree aux Jifferents genres litteraires fair des mises au point valables. Les analyses textuelles J e “La Jongleuse” de Casgrain (FernanJ Roy et Lucie Robert) et Jes “Dernieres Lettres” J u chevalier de Lorimier (Laurent Mailhot) w n t bien menees. Par contre, sous la premiere rubrique, c e l k du paradigme europeen, la figure de Louis Veuillot et sa “conception J u romantisme” (Claude Foucart) n’etaient pas necessaires alon que I’hommage renJu h I’influence J e Novalis sur I’encyclopedisme contemporain au Quebec semble just ifie (Eva-Marie Kriiller). II convient encore J e citer, de Maurice Lemire. le “Retour aux sources de la NouvelleFrance” faisant J u Canada le devancier d u mouvement historique e n Europe e t , J e Louis Rousseau, I’etuJe sur “Le Renouveau religieux qudbecois au 19e siecle” qui e n donne clairement les causes et les drapes. Bien que les articles novateurs e n c6toient J’autres qui le sont moins, le livre nous offre Jans I’ensemble I’image J’un romantisme depoussiere, rajeuni. basculant J e la Jeuxieme la premiere moitie du s i k l e et sans retard par rapport B celui de la France. Bien ecrits, les textes se lisent facilement. Ils sont aussi hien document&. La bihliographie J e chaque article temoigne du serieux J e la recherche et J e son h propos car elk tient compte Jes travaux critiques les plus recents. University of Connecticut GALLAYS, FRANCOIS. Anthologie de la nouvelle Montreal: Fides, 1993. Pp. 427. Marie Naudin au Quebec. Frangois Gallays, dans sa rkcente anthologie, precieux ouvrage de consultation, nous propose un voyage dans I’imaginaire. 2 mon sens, peu ordinaire. Dans son introduction, trop

Access Token
£25.00
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details