Quebec Studies

Langue d'écriture et transculture: le cas des francophones des Amériques

Quebec Studies (2002), 33, (1), 135–148.

Abstract

135 Langue d'écriture et transculture: le cas des francophones des Amériques Éloïse A. Brière State University of New York at Albany Avec l'avènement des littératures postcoloniales la notion de littérature nationale a cessé d'aller de soi car la colonisation, avec ses vastes ensembles supraethniques a secrete les germes de l'hybridité culturelle que nous con­ naissons aujourd'hui. Comment classer des écrivains transculturels de la postcolonie vivant actuellement à New York tels Edwige Danticat, Maryse Condé, Madeleine Monette, ou Edouard Glissant? Une pléthore de qualifi­ catifs viennent à l'esprit (caribéen, guadeloupéen, français, québécois, cana­ dien, haïtien, étatsunien) mais aucun ne fait véritablement l'affaire. L'intensification des mouvements migratoires s'accélère à tel point que nous nous trouvons actuellement devant des apories de la langue pour décrire l'i­ dentité. Les catégories comme le genre, l'ethnicité, la race, et la nation devi­ ennent de plus en plus inaptes à décrire la réalité identitaire. L'emploi récent de l'adjectif "étatsunien" dans le Dictionnaire Robert Québécois est un exemple du recentrage nécessaire en termes d'identité sur ce continent (il est interes­ sant de noter que cet adjectif ne figure pas dans he Petit Robert Français).1 Si le classement de certains écrivains des Amériques est un exercice souvent futile, tenter de cerner comment se manifeste la coexistence en l'écrivain de deux ensembles culturels nous semble d'une grande perti­ nence. De tels écrivains possèdent un imaginaire à double tiroir, nourri par leur appartenance à deux cultures. Qu'il s'agisse d'une appartenance Qué­ bec/États-Unis ou bien Haïti/Québec—les deux cas qui nous intéressent ici—l'écrivain doit "gérer" cet ensemble tant sur le plan linguistique que celui des referents culturels. En quelle langue écrire: celle du continent Nord-Américain ou celle du Québec? Avec quel imaginaire? Fidélité au passé, innovation nomade, hybridité interculturelle? Ces défis, les écrivains franco-américains les relèvent en choisissant parfois même d'écrire en français. Chaque nouvelle publication est qualifiée de "dernier roman étatsunien à paraître en français."2 C'est ainsi que L'Héritage, de Robert Perreault du New Hampshire était censé, en 1983, clore l'existence du roman franco-américain en français. Cette distinction fut reprise en 1988 par le roman de Henri Chapdelaine, Au nouveau pays de Maria Chapdelaine. Depuis quelques années c'est l'écrivain Normand Beaupré du Maine qui fait figure de dernier des Mohicans avec Le Petit Mangeur de fleurs aux Editions JCL à Chicoutimi en 1999 et Lumineau, paru en 2002.3 Même s'il s'entête à ne pas mourir, il est clair que le roman de langue française constitue une anomalie de nos jours aux États-Unis.4 Le groupe Franco-Américain du Nord-Est des États-Unis, qui est sorti de l'émigration de 10% de la population du Québec, fonde sa littérature en 1878 avec la publication du roman Jeanne lafileuse par Honoré Beaugrand.5 Une littérature abondante en langue française suivra jusqu'à la deuxième Québec Studies, Volume 33, Spring/Summer 2002

Access Token
£25.00

Amaral, Anthony A. Will James, the last cowboy legend. Reno, NV: U Nevada P, 1980. Will James, the last cowboy legend Google Scholar

Antonioli, Manela. Deleuze et l'histoire de la philosophie: ou de la philosophie comme science fiction. Paris: Kimié, 1999. Deleuze et l'histoire de la philosophie: ou de la philosophie comme science fiction Google Scholar

Beaupré, Normand. Le Petit mangeur de fleurs. Chicoutimi: JCL, 1999. Le Petit mangeur de fleurs Google Scholar

Beaupré, Normand. Lumineau. Chicoutimi: JCL, 2002. Lumineau Google Scholar

Chabot, Grégoire. Un Jacques Cartier errant. Fall River, MA: NMDC, 1977. Un Jacques Cartier errant Google Scholar

Chabot, Grégoire. Un Jacques Cartier errant: trois pièces. Orono, ME: U Maine P, 1996. Un Jacques Cartier errant: trois pièces Google Scholar

Chapdelaine, Henri. Au nouveau pays de Maria Chapdelaine. Manchester, NH: Éditions du Chèvrefeuille, 1988. Au nouveau pays de Maria Chapdelaine Google Scholar

Chartier, Armand. Histoire des Franco-Américains. Sillery, Québec: Septentrion, 1991. Histoire des Franco-Américains Google Scholar

Godbout, Jacques. Alias Will James. Montréal: Office National du Film, 1988. Alias Will James Google Scholar

Halley, Achmy. "Kerouac à la recherche de sa langue perdue." La Nouvelle Revue française 521 (1996): 4-7. Kerouac à la recherche de sa langue perdue La Nouvelle Revue française 521 4 7 Google Scholar

Huston, Nancy. "A Tongue Called Mother" Raritan 9. 3 (Winter 1990) 99-108. A Tongue Called Mother Raritan 9 99 108 Google Scholar

James, Will. Lonesome Cowboy: My Life Story. New York: C. Scribners 1932. Lonesome Cowboy: My Life Story Google Scholar

James, Will. L'Enfance d'un cowboy solitaire. Trad. Yves Alix. (Traduction des deux premiers chapitres de Lonesome Cowboy.) Montréal: Boréal, 1989. L'Enfance d'un cowboy solitaire Google Scholar

Kerouac, Jack. "Ma folle naissance crépusculaire." NRF 521(juin 1996): 8-10. Ma folle naissance crépusculaire NRF 521 8 10 Google Scholar

Laferrière, Dany. Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer. Montreal: VLB, 1985. Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer Google Scholar

Laferrière, Dany. L'Odeur du café. Montréal: VLB, 1991. L'Odeur du café Google Scholar

Laferrière, Dany. Ce livre est déjà écrit en anglais, seuls les mots sont en français. http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/laferriere_celivre.html Google Scholar

Laferrière, Dany. "Entrevue avec Ghila Sroka. Dany Laferrière de la francophonie et autres considérations." Tribune juive 16.5 (1999): 8-16. http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/laferriere_francophonie.html. http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/laferriere_francophonie.html Entrevue avec Ghila Sroka. Dany Laferrière de la francophonie et autres considérations Tribune juive 16 8 16 Google Scholar

Lequin, Lucie et Ma'ïr Verthuy. Multi-culture, multi-écriture: la voix migrante au féminin en France et au Canada. Paris/Montréal: Harmattan, 1996. Multi-culture, multi-écriture: la voix migrante au féminin en France et au Canada Google Scholar

Miller, Christopher. Nationalists and Nomads. Chicago: U Chicago P, 1998. Nationalists and Nomads Google Scholar

Miraglia, Anne-Marie. "Dany Laferrière, I'identite culturelle et l'intertexte afro-américain." Présence francophone 54 (2000): 121-39. Dany Laferrière, I'identite culturelle et l'intertexte afro-américain Présence francophone 54 121 39 Google Scholar

Perreault, Robert. L'Héritage. Durham, NH: National Materials Development Center, 1983. L'Héritage Google Scholar

Potvin, Claudine. "La (dé)construction de la mémoire: La Québécoite de Régine Robin." Multi-culture, multi-écriture: la voix migrante au féminin en France et au Canada. Eds. Lucie Lequin et Mair Verthuy. Paris/Montréal: Harmattan, 1996. 261-74. Multi-culture, multi-écriture: la voix migrante au féminin en France et au Canada 261 74 Google Scholar

Robbins, Rhea Côté. Wednesday's child. Brunswick, ME: Maine Writers and Publishers' Alliance, 1997. Wednesday's child Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Brière, Éloïse