Quebec Studies

Le lecteur-fictif et la lecture critique chez Jacques Poulin: du Vieux Chagrin à Chat sauvage

Quebec Studies (2000), 29, (1), 104–114.

Abstract

104 Le lecteur-fictif et la lecture critique chez Jacques Poulin: du Vieux Chagrin à Chat sauvage Par Anne-Marie Miraglia University of Waterloo Il est impossible aujourd'hui de dénier l'interaction entre l'écriture et la lecture, tout comme l'interdépendance entre la création littéraire et l'activité critique. Avec le temps, la critique a dû admettre la légitimité d'une grande variété de réalités littéraires et s'est multipliée elle-même en plusieurs approches méthodologiques différentes, et cela, afin de mieux saisir la complexité de son objet d'étude. Si chacune de ces approches privilégie au moins un des trois éléments constitutifs de la communication littéraire: l'auteur, le texte et le lecteur, il est toutefois évident que la critique contemporaine se penche davantage sur le lecteur, sur la réception du texte et souvent sur sa propre activité critique. Il n'est pas surprenant de remarquer que même l'écriture romanesque scrute non seulement le lecteur mais aussi la dimension appréciative de sa lecture. Le roman autoreprésentatif, en particulier, ne saurait se passer de la représentation du lecteur, de la lecture et parfois même du contexte critique et littéraire dans lequel il apparaît et dont il est issu. Cette préoccupation est même une constante déterminante dans l'œuvre de Jacques Poulin où la figure du lecteur et la représentation de la lecture sont aussi récurrentes que la figure du romancier et la représentation de l'écriture.1 Dans ces romans où l'écriture se dit un moyen d'exploration, le romancier-fictif de Jacques Poulin ne saurait contempler la raison d'être de son activité créatrice sans tenir compte explicitement ou implicitement à la fois du destinataire virtuel de son œuvre et des intertextes partageant la même thématique. Si jusqu'à Volkswagen Blues, le protagoniste de Poulin est un solitaire apparemment incapable d'entretenir des rapports affectifs et communicatifs avec autrui, il est aussi très souvent un timide qui écrit pour se faire comprendre, voire pour se faire aimer. La réception de ses textes et l'interprétation de ses écrits ne sauraient le laisser indifférent. Contrairement à la nature et à la fonction des éléments autoréflexifs exploités dans les nouveaux romans et dans les romans postmodernes, des éléments semblables dans l'œuvre de Poulin attirent moins l'attention sur la "littérarité" ou l'aspect esthétique du texte que sur le désir de communication chez un écrivain vulnérable qui se réfugie dans l'écriture mais sans jamais perdre de vue l'image du lecteur, celui pour lequel il écrit et sans lequel la réalisation du texte reste inachevée sinon impossible. La récurrence du lecteur-fictif dans l'œuvre de Poulin signale une préoccupation constante pour le lecteur et une conscience aiguë de la réciprocité des influences que le lecteur et l'écrivain exercent l'un sur l'autre. Si par le biais de l'écriture, Poulin peut se donner comme objectif de divertir son lecteur, de l'informer, de l'émouvoir ou même de modifier son comportement, son écriture reflète l'activité d'un lecteur qui, tout en étant physiquement absent, n'affecte pas moins le texte au cours de sa production. Dans ce contexte, l'on peut mieux apprécier la valeur de la notion bakhtinienne de "dialogique" pour décrire l'écriture de Jacques Poulin. Les observations de Mikhaïl Bakhtine sur le dialogisme, sur l'interaction entre le destinateur et le Québec Studies, Volume 29, Spring/Summer 2000

Access Token
£25.00

Billy, Hélène de. "Une Amérique panoramique sur la pointe des pieds." Le Devoir 19 mai 1984: 24. Une Amérique panoramique sur la pointe des pieds Le Devoir 24 Google Scholar

Miraglia, Anne-Marie. L'Ecriture de l'autre chez Jacques Poulin. Montréal: Balzac, 1993. L'Ecriture de l'autre chez Jacques Poulin Google Scholar

Poulin, Jacques. Les Grandes Marées. Montréal: Leméac, 1978. Grandes Marées Google Scholar

Poulin, Jacques. Le Vieux Chagrin. Montréal: Leméac/Arles: Actes Sud, 1989. Le Vieux Chagrin Google Scholar

Poulin, Jacques. La Tournée d'automne. Montréal: Leméac, 1993. La Tournée d'automne Google Scholar

Poulin, Jacques. Chat sauvage. Montréal: Leméac/Arles: Actes Sud, 1998. Chat sauvage Google Scholar

Royer, Jean. "Jacques Poulin, romancier artisan." Le Devoir 29 avril 1978: 33. Jacques Poulin, romancier artisan Le Devoir 33 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Miraglia, Anne-Marie