Quebec Studies

Loi du nom, loi du genre dans Kamouraska

Quebec Studies (2000), 29, (1), 91–103.

Abstract

91 Loi du nom, loi du genre dans Kamouraska Par Luc Bonenfant Université Laval, CRÉLIQ —Doncques dist Pantagruel, racomptez nous quel est vostre nom, et dont vous venez. ... - Seigneur dist le compagnon, mon vray et propre nom de baptesme est Panurge .... —François Rabelais, Pantagruel Dès la page couverture, KamourasL·1 se donne à lire comme un "roman." Telle est bien l'appellation générique qui se trouve en sous-titre de la page de couverture de l'édition originale de 1970. Dans la plus pure tradition romanesque, il est bien sûr possible pour le lecteur d'engager avec ce roman une lecture "réaliste": "par la mise en évidence d'une dimension referentielle" (Paterson 141), le texte se donne comme un discours où pointe l'illusion réaliste telle qu'elle existe au sein du genre du roman depuis le dix-neuvième siècle. Les noms du texte, et surtout les toponymes, peuvent de prime abord donner l'impression de contribuer à cet effet. Mais une lecture attentive montre bien que la piste du nom révèle la possibilité, voire la nécessité, d'une lecture multigénérique du texte. De fait, on sait que le lecteur d'aujourd'hui attend généralement d'un texte qu'il dépasse les limites de son genre pour participer de la poétique d'autres genres; ainsi fonctionne l'horizon d'attente générique contemporain. D'une part existe une constellation d'idées du genre qui servent de codes heuristiques. D'autre part existent des textes qui ne se soumettent jamais totalement à ces idées du genre, qui se trouvent en état d'infraction face aux règles de ces genres. Ici, Kamouraska ne fait pas exception, et la critique hébertienne a souvent souligné comment le roman posait effectivement la question du genre: ce roman est-il historique, gothique, romantique, voire policier? Nous pensons que le fonctionnement textuel du nom est précisément un des signes du métissage générique qu'on attend d'un texte et, avec Elisabeth Nardout-Lafarge, nous posons la question: "l'attribution d'un nom à un personnage correspond-elle à une logique générique qu'elle conforte et dont elle dépend?" (Nardout-Lafarge 1995, 251). À cet égard, il nous semble que le fonctionnement textuel des noms de Kamouraska—et plus particulièrement celui du nom propre de l'héroïne permet justement d'évaluer la part de métissage générique du texte hébertien. Un roman de la lot Le discours de la loi, qui s'impose au lecteur par la présence du procès, fait de l'héroïne de KamourasL· un personnage emprisonné au sens fort du terme. Épouse en secondes noces de Jérôme Rolland, Elisabeth n'est pas heureuse dans ce mariage. Elle n'a toutefois eu d'autre choix que d'accepter d'épouser Jérôme Rolland afin d'éviter de purger une peine de prison pour complicité pour le meurtre de son premier mari, Antoine Tassy. Elisabeth n'est donc pas une femme libre: ses actions sont toujours guidées par des intentions auxquelles elle ne peut échapper. Le motif de la loi au sein du texte - et que certains noms ne manquent Québec Studies, Volume 29, Spring/Summer 2000

Access Token
£25.00

Backès, Jean-Louis. "Le système de l'identification dans l'ôuvre romanesque d'Anne Hébert." Voix et images 6 (1980-1981): 269-77. Le système de l'identification dans l'ôuvre romanesque d'Anne Hébert Voix et images 6 269 77 Google Scholar

Barthes, Roland. Sur Racine. Paris: Seuil, 1963. Sur Racine Google Scholar

Genette, Gérard. Introduction à l'architexte. Paris: Seuil, 1979. Introduction à l'architexte Google Scholar

Hamon, Philippe. "Pour un statut sémiologique du personnage." Dans Poétique du récit. Paris: Seuil, 1977. 115-79. Poétique du récit 115 79 Google Scholar

Harvey, Robert. Kamouraska d'Anne Hébert: une écriture de la passion. Montréal: Hurtubise HMH, 1982. d'Anne Hébert: une écriture de la passion Google Scholar

 Google Scholar

Hébert, Anne. Kamouraska. Paris: Seuil, 1970. Kamouraska Google Scholar

Hébert, Anne. Les enfants du Sabbat. Paris: Seuil, 1975. Les enfants du Sabbat Google Scholar

Hébert, Anne. Les fous de Bassan. Paris: Seuil, 1982. Les fous de Bassan Google Scholar

Hébert, Anne. Le premier jardin. Paris: Seuil, 1988. Le premier jardin Google Scholar

Hopkins Garrett, Elaine. "Intentionality and Representation in Anne Hébert's Kamouraska." Québec Studies 6 (1988): 92-103. Intentionality and Representation in Anne Hébert's Kamouraska." Québec Studies 6 92 103 Google Scholar

Le Grand, Albert. "Kamouraska ou l'Ange et la Běte." Études françaises 7. 2 (1971): 119-43. "Kamouraska ou l'Ange et la Běte Études françaises 7 119 43 Google Scholar

Lejeune, Philippe. Le pacte autobiographique. Paris: Seuil, 1975. Le pacte autobiographique Google Scholar

Nardout-Lafarge, Élisabeth. "Nomination et contraintes de genre: l'exemple du roman d'espionnage." Paragraphes 10 (1994): 91-101. Nomination et contraintes de genre: l'exemple du roman d'espionnage Paragraphes 10 91 101 Google Scholar

Nardout-Lafarge, Élisabeth. "Littérature québécoise et nomination. Élaboration d'une problématique." Dans Lucie Bourassa. La discursivité. Québec: Nuit Blanche, 1995. 233-56. La discursivité 233 56 Google Scholar

Paterson, Janet M. Anne Hébert. Architexture romanesque. Ottawa: PU Ottawa, 1985. Anne Hébert. Architexture romanesque Google Scholar

Propp, Vladimir. Morphologie du conte. Paris: Seuil, 1970. Morphologie du conte Google Scholar

Raimond, Michel. Le roman. Paris: Armand Collin, 1988. Le roman Google Scholar

Smart, Patricia. Écrire dans la maison du père. Émergence du féminin dans la tradition littéraire du Québec. Montréal: Québec-Amérique, 1988. Écrire dans la maison du père. Émergence du féminin dans la tradition littéraire du Québec Google Scholar

Thério, Adrien. "La maison de la belle et du prince ou l'enfer dans l'ôuvre romanesque d'Anne Hébert." Dans Livres et auteurs québécois. Montréal: Éditions Jumonville, 1971. 274-84. Livres et auteurs québécois 274 84 Google Scholar

Vernescu, Flavia T. "Le double et ses hypostases dans Kamouraska d'Anne Hébert." Revue francophone de Louisiane 4. 2 (1989): 62-72. Le double et ses hypostases dans Kamouraska d'Anne Hébert Revue francophone de Louisiane 4 62 72 Google Scholar

Whitfield, Agnès. "Kamouraska, ou la confession occultée." Le je(u) illocutoire. Forme et contestation dans le nouveau roman québécois. Québec: PU Laval, 1987. 117-61. Le je(u) illocutoire. Forme et contestation dans le nouveau roman québécois 117 61 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Bonenfant, Luc