Quebec Studies

Seuils de la modernité: Trente arpents et Bonheur d'occasion

Quebec Studies (2001), 32, (1), 71–85.

Abstract

71 Seuils de la modernité: Trente arpents et Bonheur d'occasion Brigitte Faivre-Duboz Université de Montréal Dès l'aube, ce qui naît cherche son nom. Octavio Paz "Un nom, c'est plus sérieux que le sang. Je ne le savais pas, je l'ai appris," (Ferron 172) affirme Cadieu, le personnage d'un des derniers contes de Jacques Ferron. Ainsi s'explique-t-il le fait de ne pas avoir été reconnu par les siens lorsque, après dix ans d'absence, il revient au foyer natal en se présentant sous un nom d'emprunt. Si sa mère et l'une de ses soeurs ont bien senti qu'il y avait quelque chose de commun entre eux, c'est pourtant l'étrangeté du nom qui l'emporte sur le sentiment, trop vague, de familia­ rité. Ce qui donne ici tout son sérieux au nom, c'est que l'écart creusé par l'absence a pu rendre insignifiante, à tout le moins incertaine, l'identité de sang et qu'ainsi le nom masque le sujet qu'il désigne.1 La feinte de Cadieu illustre certes le désir d'être reconnu pour ce que l'on croit être, mais plus encore, me semble-t-il, elle révèle le sentiment de non-correspondance à soi, c'est-à-dire l'effet d'étrangeté éprouvé par Cadieu par rapport à ce qu'il fut pour les siens, par rapport à ce qui lui a déjà appartenu en propre mais qui, après dix ans d'errance, ne va plus de soi. Cadieu prend conscience, à ses dépens et malgré lui, de ce que sa seule présence ne suffit plus pour qu'il soit reconnu, que la reconnaissance qu'implique précisément tout retour, exige que l'on dise qui l'on est, que l'on se nomme, notion qui s'appréhende dans l'après-coup, dans un effort de reconstruction qui nécessite le recours au langage. Cadieu apprend, en fait, que l'identité est affaire de langage bien plus que de sang. Cette prise de conscience de la distance de soi à soi qu'engendre l'idée même du retour constitue ce que j'appellerai ici, un seuil de la modernité, seuil que l'on franchit en entrant dans un processus de réappropriation du propre qui définit bien, selon moi, ce que les modernes appellent l'apprentissage. Comme nous le verrons, ce processus de réap­ propriation qui favorise l'accession à la conscience de soi n'implique nulle­ ment une reprise pure et simple mais exige, plutôt, une réinterrogation permanente de ce qu'on a reçu en héritage, qu'il s'agisse des coutumes, de la tradition ou d'un savoir sur le monde; ce que Fernand Dumont a défini comme la "conscience retrouvée dans la nouveauté d'un rapport originaire" (Dumont 1994, 80; je souligne).2 Ce que je tenterai de démontrer, c'est que Trente arpents énonce, sans jamais le nommer, ce concept même de seuil de la modernité, qu'il en problématise le passage en insistant sur le rapport au symbolique qui fait défaut aux personnages, les posant du coup en porte-à-faux, en décalage, par rapport à la modernisation qui les frappe de plein fouet. Ainsi, Trente arpents semble insister fortement sur l'idée, chère à la tradition, de la recon­ duction du même, mais dans le but, c'est là mon hypothèse, d'illustrer un Québec Studies, Volume 32, Fall 2001/Winter 2002

Access Token
£25.00

Bernier, Léon. "Fernand Dumont, penseur de la modernité." L'horizon de la culture. Hommage à Fernand Dumont, éd. Simon Langlois et Yves Martin. Sainte-Foy: PU Laval/IQRC, 1995. 85-91. L'horizon de la culture. Hommage à Fernand Dumont 85 91 Google Scholar

Brochu, André. "Thèmes et structures de Bonheur d'occasion." L'Instance critique, 1961-1973. Montréal: Leméac, 1974. 206-46. L'Instance critique, 1961-1973 206 46 Google Scholar

Cambron, Micheline. "La ville, la campagne, le monde: univers référentiels et récit." Études françaises 33.3 (1997-1998): 23-35. La ville, la campagne, le monde: univers référentiels et récit Études françaises 33 23 35 Google Scholar

Coleman, Patrick. The Limits of Sympathy: Gabrielle Roy's The Tin Flute. Toronto: ECW Press, 1993. The Limits of Sympathy: Gabrielle Roy's The Tin Flute Google Scholar

Dumont, Fernand. Genèse de la société québécoise. Montréal: Boréal, 1996 [1993]. Genèse de la société québécoise Google Scholar

Dumont, Fernand. Le lieu de l'homme. La culture comme distance et mémoire. Montréal: Bibliothèque québécoise, 1994 [1968]. Le lieu de l'homme. La culture comme distance et mémoire Google Scholar

Ferron, Jacques. "Monsieur ! Ah Monsieur !" La conférence inachevée. Le pas de Gamelin et autres récits. Outremont: Lanctôt éditeur, 1998 [1987]. La conférence inachevée. Le pas de Gamelin et autres récits Google Scholar

Fournier, Marcel. "Dumont et la modernité." Recherches sociographiques 42. 2 (2001): 267-82. Dumont et la modernité Recherches sociographiques 42 267 82 Google Scholar

Guèvremont, Germaine. Le Survenant. Montréal: Bibliothèque québécoise, 1990 [1945]. Le Survenant Google Scholar

Morency, Jean. "Deux visions de l'Amérique." Études françaises 33.3 (1997-1998): 67-77. Deux visions de l'Amérique Études françaises 33 67 77 Google Scholar

Ringuet. Trente arpents. Paris: Flammarion, 1991 [1938]. Trente arpents Google Scholar

Roy, Gabrielle. Bonheur d'occasion. Ottawa : Alain Stanké Ltée, 1977 [1945]. Bonheur d'occasion Google Scholar

Roy, Gabrielle. "Le pays de Bonheur d'occasion." Morceaux du grand Montréal, éd. Robert-Guy Scully. Saint-Lambert: Noroît, 1978. 113-22. Morceaux du grand Montréal 113 22 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Faivre-Duboz, Brigitte