Quebec Studies

Y a-t-il des romans québécois en anglais? L'exemple de Barney's Version de Mordecai Richler

Quebec Studies (2001), 32, (1), 57–68.

Abstract

57 Y a-t-il des romans québécois en anglais? L'exemple de Barney's Version de Mordecai Richler Yan Hamel Université de Montréal À partir des années 80, de plus en plus de littéraires et d'intellectuels du Québec considèrent, comme Simon Harel, que l'"identite québécoise n'est pas la reconnaissance d'un destin stable et prévisible dont des citoyens autochtones seraient les légataires, mais plutôt une structure ouverte" (Harel 375). À la suite des grands projets nationalistes menés dans les an­ nées 30, puis dans les années 60 et 70, la littérature québécoise d'aujourd'hui est certainement moins tenue qu'elle l'a été par le passé de jouer un rôle dans ce qu'Anne-Marie Thiesse nomme la création d'une identité nationale (Thiesse 1999). Au moment où le "peuple" québécois se définit moins que jamais par une langue, une culture ou une appartenance ethnique uniforme, le corpus de la littérature écrite par des Québécois ne peut plus se recon­ naître à lui-même une forme de spécificité par le rôle qu'il devrait jouer dans un projet politique souverainiste ou dans quelque autre forme de re­ vendication extra-littéraire (linguistique, culturelle, mémorielle, identitaire) que ce soit. Comme le remarque Pierre Nepveu dans L'Ecologie du réel, la société québécoise, ses arts, et sa littérature sont désormais caractérisés, non plus par une conscience de l'unité, de l'uniformité ou d'un devenir com­ mun, mais tout "à la fois par un sentiment de T'après' et par un éclatement du champ culturel" (Nepveu 1988,9), ce qui, forcément, n'est pas sans trans­ former de façon draconienne la (ou les) manière(s) avec laquelle (ou lesquelles) il nous est aujourd'hui possible d'appréhender, non seulement l'identité, mais aussi la littérature dite "québécoise." Si nous sommes prêts, avec Pierre Nepveu, à reconnaître qu'en dehors du positionnement géographique "cette appellation [de littérature québé­ coise] ne recouvre plus rien d'essentiel ou de substantiel" (Nepveu 1988,14), il devient pour nous hasardeux de chercher rationnellement à configurer et à circonscrire un ensemble de ce que nous pouvons nommer la littérature québécoise. Même la langue française ne constitue plus, actuellement, un critère valable de sélection. Malgré tout ce que semblable affirmation peut avoir de choquant pour des habitudes de pensée longtemps imprégnées de protectionnisme culturel,1 force nous est de reconnaître qu'aujourd'hui la question posée par Laurent Mailhot en introduction à La littérature québécoise depuis ses origines ("Un certain nombre de livres, écrits en français au nord des Etats-Unis, peuvent-ils trouver place en littérature?" [Mailhot 11]) ne carac­ térise plus un espace littéraire au sein duquel la majorité des auteurs écrivent en français, mais où nous retrouvons également des textes majeurs écrits, notamment, en anglais et en yiddish. Si, pour reprendre les tennes de Nepveu, nous acceptons de reconnaître que le "mode d'être" de la "con­ science" québécoise contemporaine se réalise vraiment sur le plan de l'ou­ verture et de l'éclatement, il sera alors pour nous difficile—voire Québec Studies, Volume 32, Fall 2001/Winter 2002

Access Token
£25.00

Belleau, André. "Culture de masse et institution littéraire." Y a-t-il un intellectuel dans la salle? Essais. Montréal: Les éditions Primeur, 1984. 75-77. Y a-t-il un intellectuel dans la salle? Essais 75 77 Google Scholar

Harel, Simon. "La parole orpheline de l'écrivain migrant." Montréal imaginaire. Ville et littérature, sous la direction de Pierre Nepveu et Gilles Marcotte. Montréal: Fides, 1992. 373-418. Montréal imaginaire. Ville et littérature 373 418 Google Scholar

Mailhot, Laurent. La littérature québécoise depuis ses origines. Essai. Montréal: Typo, 1997. La littérature québécoise depuis ses origines. Essai Google Scholar

Marcotte, Gilles. "Créateurs et inventeurs." Le Devoir, 22 et 23 septembre 2001: D6. Créateurs et inventeurs Le Devoir D6 Google Scholar

Marcotte, Gilles. Écrire à Montréal. Montréal: Boréal, coll. "Papiers collés," 1997. Écrire à Montréal Google Scholar

Marcotte, Gilles. "La ligue nationale d'improvisation." Études françaises 29.2 (1993): 119-26. La ligue nationale d'improvisation Études françaises 29 119 26 Google Scholar

Marcotte, Gilles. "Québec français: littérature, enseignement." Littérature et circonstances. Montréal: L'Hexagone, coll. "Essais littéraires," 1989. 37-50. Littérature et circonstances 37 50 Google Scholar

McSweeney, Kerry. "Mordecai Richler." Canadian Writers and their Works. Fiction series, Vol. 6, ed. Robert Lecker, Jack David, Ellen Quigley. Toronto: ECW Press, 1985. 129-79. Canadian Writers and their Works. Fiction series 6 129 79 Google Scholar

Nepveu, Pierre. L'écologie du réel. Mort et naissance de la littérature québécoise contemporaine. Essais. Montréal: Éditions Boréal, coll. "Papiers collés", 1988. L'écologie du réel. Mort et naissance de la littérature québécoise contemporaine. Essais Google Scholar

Nepveu, Pierre. Intérieurs du nouveau monde. Essais sur les littératures du Québec et des Amériques. Montréal: Éditions Boréal, coll. "Papiers collés," 1998. Intérieurs du nouveau monde. Essais sur les littératures du Québec et des Amériques Google Scholar

Nepveu, Pierre et Gilles Marcotte. "Introduction. Montréal, sa littérature." Montréal imaginaire. Ville et littérature, sous la direction de Pierre Nepveu et Gilles Marcotte. Montréal: Fides, 1992. 7-11. Montréal imaginaire. Ville et littérature 7 11 Google Scholar

Ricard, François. "L'écriture libérée de la littérature." Études françaises 29.2 (1993): 127-36. L'écriture libérée de la littérature Études françaises 29 127 36 Google Scholar

Richler, Mordecai, Barney's Version. With Footnotes and an Afterword by Michael Panofsky. Toronto: Alfred A. Knopf, 1997. Barney's Version. With Footnotes and an Afterword by Michael Panofsky Google Scholar

Thiesse, Anne-Marie. La Création des identités nationales. Europe XVIIIe - XXe siècle. Paris: Éditions du Seuil, coll. "L'Univers historique," 1999. La Création des identités nationales. Europe XVIIIe - XXe siècle Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Hamel, Yan