Quebec Studies

Un nouvel art du voyage: le fantastique québécois

Quebec Studies (2003), 36, (1), 111–123.

Abstract

111 Un nouvel art du voyage: le fantastique québécois Simone Grossman Université Bar llan Aller d'une planète à une autre, c'est comme d'aller d'ici à la grange d'en face. (Borges 108) Les récits fantastiques du Québec relatent la progression chaotique de per­ sonnages égarés dans un monde dépourvu de panneaux indicateurs: des anti-touristes peu soucieux de s'ouvrir l'esprit ou de visiter des lieux, en route vers un ailleurs hors circuit. Les véhicules qu'ils empruntent ne les mènent nulle part. Bizarrement, les ascenseurs tombent en panne ou trans­ portent contre leur gré leurs passagers vers des sous-sols innommables, les taxis effectuent des courses inutiles, le train s'arrête n'importe où, l'avion se dirige vers une ville indéterminée, le métro roule vers l'abîme, l'automobile franchit à tombeau ouvert les limites du réel. À notre époque où les terras incognita; ne figurent plus sur les atlas, le voyage d'exploration n'a guère de raison d'être. Voire, la notion de voyage est à réviser. "Voyager, ça s'apprend," constate le personnage d'André Berthiaume au terme de son périple imprévisible (122). Plutôt que de voyage proprement dit, ne s'agirait-il pas d'un déplacement sans destination précise, l'errance du voyageur se confondant avec la divagation de l'écriture? Dans la littérature de la postmodernité, le thème du voyage est traité sur le mode parodique. Beate Müller montre que L'île du jour d'avant d'Umberto Eco est une réécriture du récit d'exploration maritime tradition­ nel.1 Le voyage a été réévalué selon d'autres critères. Le modèle métanarratif sert de base à un récit différent tandis que "le voyage lui-même ... devient une métaphore de l'écriture" (Müller 12).2 Ayant perdu sa finalité originelle, le vrai voyage est désormais impossible. Jorge Luis Borges con­ state l'inanité de tout départ: "Nous n'avons jamais pu nous évader d'un ici et d'un maintenant" (108). Si de nos jours le voyage est une notion périmée, est-ce parce qu'il n'est que "travelling pur ... sans objectif, donc sans fin," débouchant sur la "déperdition subtile du sens," selon Baudrillard (14)? Terry Caesar observe que "la postmodernité soulève constamment la ques­ tion de la nécessité d'aller où que ce soit" (73). Mais, comme il l'expose, il n'y a plus rien à découvrir dans une Amérique où tout est contenu dans tout. A la question de savoir "ce qu'un auteur de récit de voyage est censé produire si ce n'est le compte-rendu d'une expérience réelle et originale," il répond que "l'écriture du voyage perd de plus en plus son autorité en tant que témoignage d'une expérience authentique" (64, 73; c'est moi qui traduis). Lorsque l'exploration n'a plus de raison d'être, le stéréotype est éliminé, ce qui légitime des faux récits sans référence à un vécu n'ayant de réalité que celle de l'écrit. On examinera d'abord deux catégories de récits de voyage dans le corpus québécois: dans la première, le récit reprend le modèle traditionnel pour le subvertir, dans la seconde, le scheme narratif est celui du récit de Québec Studies, Volume 36, Fall 2003/Winter 2004

Access Token
£25.00

Baudrillard, Jean. Amérique. Paris: Grasset et Fasquelle, 1986. Amérique Google Scholar

Beaumier, Jean-Paul. "La porte condamnée." Petites lâchetés. Québec: L'instant même, 1991. 85-102. Petites lâchetés 85 102 Google Scholar

Bélil, Michel. "Ascenseur pour le sous-monde." Dix contes et nouvelles fantastiques par dix auteur québécois. Montréal: Les Quinze, 1983. 49-64. Dix contes et nouvelles fantastiques par dix auteur québécois 49 64 Google Scholar

Berthiaume, André. "L'ascenseur" et "Pigafetta." Incidents de frontière. Ottawa: Leméac, 1984. 119-122, 35-43. Incidents de frontière 119 122 Google Scholar

Borgès, Jorge Luis. "Utopie d'un homme qui est fatigué." Le livre de sable. Paris: Gallimard, 1975. 101-12. Le livre de sable 101 12 Google Scholar

Buzatti, Dino. Le K. Paris: Laffont, 1992. Le K Google Scholar

Caesar, Terry. "Brutal Naïveté and Special Lighting: Hyperspatiality and Landscape in the American Travel Text." College Literature 21.1 (February 1994): 63-79. Brutal Naïveté and Special Lighting: Hyperspatiality and Landscape in the American Travel Text College Literature 21 63 79 Google Scholar

Carpentier, André. "Très étrange." Carnet sur la fin d'un monde possible. Montréal: XYZ, 1992. 35-43. Carnet sur la fin d'un monde possible 35 43 Google Scholar

Carrier, Roch. "Le métro." Jolis deuils. 1964. Montréal: Stanké, 1999. 143-46. Jolis deuils 143 46 Google Scholar

Chabot, Denys. L'Eldorado dans les glaces. 1978. Montréal: Fides (Bibliothèque Québécoise) 1989. L'Eldorado dans les glaces Google Scholar

Châtillon, Pierre. "Entretien." XYZ 23 (automne 1990): 61-69. Entretien XYZ 23 61 69 Google Scholar

Corriveau, Hugues. "Si petite dans la nuit." Courants dangereux. Québec: L'instant même, 1994. 61-65. Courants dangereux 61 65 Google Scholar

Cortazár, Julio. Cronopes et Fameux. Paris: Gallimard, 1977. Cronopes et Fameux Google Scholar

Debray, Régis. "Truismes." Automobile, Cahiers de médiologie 12 (Deuxième semestre 2001): 25-33. Truismes Automobile, Cahiers de médiologie 12 25 33 Google Scholar

Dumoulié, Camille. Cet obscur objet du désir. Paris: L'Harmattan, 1995. Cet obscur objet du désir Google Scholar

Dussault, Danielle. "Le silence, là, tout près." Le fantastique même: une anthologie québécoise. Québec: L'instant même, 1997. 164-76. Le fantastique même: une anthologie québécoise 164 76 Google Scholar

García Marquez, Gabriel. "The Solitude of Latín America." Nobel Address 1982. www.udel.edu/fllt/faculty/aml/Nobel.html Google Scholar

Guillaume, Marc. "Paradoxes." Automobile, Cahiers de médiologie 12 (Deuxième semestre 2001): 15-23. Paradoxes Automobile, Cahiers de médiologie 12 15 23 Google Scholar

Hutcheon, Linda. The Politics of Postmodernism. London: Routledge, 1989. The Politics of Postmodernism Google Scholar

Lord, Michel. "Fantasmes étranges et figures épiques dans le récit fantastique bref." Recherches sociographiques 33.2 (1992): 299-321. Fantasmes étranges et figures épiques dans le récit fantastique bref Recherches sociographiques 33 299 321 Google Scholar

Müller, Beate. "Sea voyages into time and space: postmodern topographies in Umberto Eco's L'Isola del Giorno Prima and Christoph Ransmayr's Die Schrecken des Eises und der finsternis." Modern Language Review 95.1 (January 2000): 1-17. Sea voyages into time and space: postmodern topographies in Umberto Eco's L'Isola del Giorno Prima and Christoph Ransmayr's Die Schrecken des Eises und der finsternis." Modern Language Review 95 1 17 Google Scholar

Poulin, Jacques. Volkswagen Blues. 1984. Montréal: Leméac, 1988. Volkswagen Blues Google Scholar

Thériault, Yves. "L'île introuvable." L'île introuvable. Montréal: Fides (Bibliothèque Québécoise), 1968. 13-30. L'île introuvable 13 30 Google Scholar

Van Herp, Jacques. "Mythologies modernes." Le Fantastique d'aujourd'hui. Rencontres internationales de l'abbaye de Forest: Cif, 1982. 53-63. Le Fantastique d'aujourd'hui 53 63 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Grossman, Simone