Quebec Studies

"Toi qui me vois mondaine." Poésie, mondanité, et écriture des femmes: Les tentations de Simone Routier

Quebec Studies (2004), 38, (1), 59–69.

Abstract

59 "Toi qui me vois mondaine." Poésie, mondanité, et écriture des femmes: Les tentations de Simone Routier Michel Lacroix Université du Québec à Trois-Rivières De tous les masques sous lesquels les écrivains se présentent à leurs lecteurs, celui du mondain est sans doute un des moins usuels, particulièrement dans le cas des écrivains québécois du vingtième siècle. Trop de connotations négatives y sont rattachées. Or, c'est précisément celui que choisit Simone Routier, dans une adresse au lecteur d'un de ses recueils de poèmes, Les tentations (1934). Par deux fois, celle-ci y interpelle directement le lecteur. Dans le premier, simplement intitulé "Lecteur" (9), poème inaugural de l'ouvrage, un parallèle est tracé entre une sensibilité postulée, celle du lecteur, et une sensibilité affirmée, marquée par les deux grandes "tentations" du voyage et de l'amour, celle du sujet lyrique. Animé par l'interrogation implicite, "n'as-tu pas, comme moi, lecteur, connu ces invitations fiévreuses?," ce poème liminaire fonde l'expérience poétique sur une communauté émotionnelle. Mais, au passage de la première à la deuxième partie, une difficulté semble menacer la correspondance parfaite et nécessiter une seconde intervention auctoriale. Dans cette nouvelle apostrophe, intitulée "Dédicace" (95-96), ce n'est plus ce qui anime la sensibilité de la poète, mais la vérité, la sincérité de cette sensibilité qui est abordée. On y affirme fortement la valeur de la parole poétique, le caractère moral de l'énonciatrice, en faisant du narrataire un "lecteur compréhensif " qui devine, grâce à sa propre sensibilité, ce qui se cache sous les mots. Comme l'exprime l'anaphore "toi qui," 1 ce lecteur est celui qui connaît, qui comprend l'énonciatrice. Or, parmi les vers développant ce thème, on découvre l'expression "Toi qui me vois mondaine...." Que vient faire la mondanité dans un poème clamant l'inévitable precedence du sentiment sur l'art, la littérature? Dans quelle mesure la connaissance de cette mondanité permettrait-elle de mieux comprendre la sensibilité du sujet lyrique et, ce faisant, la nature même de son projet poétique? En un mot, que faire de l'image de la "poétesse mondaine" esquissée dans ces vers? L'on pourrait apporter à ces questions une réponse simple, que la paraphrase des vers incriminés permet de dégager. "Toi qui me vois mondaine, écoutant des aveux / Et m'abandonnant souple au tango des usages" (96) peut se lire comme l'expression de la mobilité émotionnelle, de l'inconstance du cœur signalée plus bas dans ce poème — "Toi qui n'ignores pas que l'on puisse être ardent/Las, amoureux, blasé, triste et fou, selon l'heure" (96) — en même temps que la confession voilée de fautes inhérentes au flirt et à la superficialité des rites sociaux. S'en tenir là serait toutefois passer à côté de questions beaucoup plus complexes et beaucoup plus intéressantes au sujet des rapports entre poésie, mondanité, et écriture des femmes dans l'entre-deux-guerres. Je soutiendrai ici qu'une meilleure comQuébec Studies, Volume 38, Fall 2004/Winter 2005

Access Token
£25.00

Beaudet, Marie-Andrée. Langue et littérature au Québec: l'impact de la situation linguistique sur la formation du champ littéraire. Montréal: L'Hexagone, 1991. Langue et littérature au Québec: l'impact de la situation linguistique sur la formation du champ littéraire Google Scholar

Béland, Cindy. "Salons et soirées mondaines au Canada français: d'un espace privé vers l'espace public." Lieux et réseaux de sociabilité littéraire au Québec. Éd. Pierre Rajotte. Québec: Nota Bene, 2001. 71-112. Lieux et réseaux de sociabilité littéraire au Québec 71 112 Google Scholar

Bertrand, Jean-Pierre. "Littérature et mondanité au tournant du siècle." Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français, XIXe et XXe siècles. Éds. Michael Einfalt et Joseph Jurt. Paris: Éditions de la Maison des sciences de l'homme, 2002. 63-73. Le texte et le contexte. Analyses du champ littéraire français, XIXe et XXe siècles 63 73 Google Scholar

Bidou-Zachariasen, Catherine. Proust sociologue. De la maison aristocratique au salon bourgeois. Paris: Descartes et cie., 1997. Proust sociologue. De la maison aristocratique au salon bourgeois Google Scholar

Boynard-Frot, Janine. "Les écrivaines dans l'histoire littéraire québécoise." Voix et images 7.1 (1981): 147-67. Les écrivaines dans l'histoire littéraire québécoise Voix et images 7 147 67 Google Scholar

Brosseau, Marie-Claude. Trois écrivains de l'entre-deux-guerres. Alice Lemieux, Éva Sénécal et Simone Routier. Québec: Nota Bene, 1998. Trois écrivains de l'entre-deux-guerres. Alice Lemieux, Éva Sénécal et Simone Routier Google Scholar

Dubois, Jacques. Pour Albertine. Proust et le sens du social. Paris: Seuil, 1997. Pour Albertine. Proust et le sens du social Google Scholar

Élias, Norbert. La société de cour, préface de Roger Chartier. Paris: Flammarion, 1985. La société de cour préface de Roger Chartier Google Scholar

Dantin, Louis. Essais critiques. Éd. Yvette Francoli. Bibliothèque du Nouveau Monde. Montréal: PU Montréal, 2002. 2 vols. Essais critiques 2 Google Scholar

Garand, Dominique. La Griffe du polémique. Le conflit entre les régionalistes et les exotiques. Montréal: Boréal, 1989. La Griffe du polémique. Le conflit entre les régionalistes et les exotiques Google Scholar

Glinoer, Anthony. "Les poésies cénaculaires: recensement et reconnaissance mutuelle à l'époque romantique." Imaginaire social et discours économique. Éd. Mauricio Segura et al. Paragraphes. Montréal: U de Montréal, 2003. 111-14. Imaginaire social et discours économique 111 14 Google Scholar

Grange, Cyril. Les Gens du Bottin Mondain, 1903-1987. Y être, c'est en être. Paris: Fayard, 1996. Les Gens du Bottin Mondain, 1903-1987. Y être, c'est en être Google Scholar

 Google Scholar

Lacroix, Michel. "Des Montesquiou à Montréal. Le Nigog et la mondanité." Voix et images 29. 2 [85] (2003): 105-14. Des Montesquiou à Montréal. Le Nigog et la mondanité Voix et images 29 105 14 Google Scholar

Loeffelholz, Mary. From School to Salon. Reading Nineteenth-Cenuty American Women's Poetry. Princeton: Princeton UP, 2004. From School to Salon. Reading Nineteenth-Cenuty American Women's Poetry Google Scholar

Martin-Fugier, Anne. La vie élégante ou la formation du Tout-Paris, 1815-1848. Paris: Fayard, 1990. La vie élégante ou la formation du Tout-Paris, 1815-1848 Google Scholar

Martin-Fugier, Anne. Les salons de la IIIe République. Paris: Perrin, 2003. Les salons de la IIIe République Google Scholar

Pageau, René. Rencontres avec Simone Routier, suivies des lettres d'Alain Grandbois. Joliette: La Parabole, 1979. Rencontres avec Simone Routier, suivies des lettres d'Alain Grandbois Google Scholar

Paradis, Suzanne, 1980. "Les tentations." Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec, II: 1919-1939. Éd. Maurice Lemire. Montréal: Fides, 1980. 1062-64. Dictionnaire des œuvres littéraires du Québec, II: 1919-1939 1062 64 Google Scholar

Picard, Roger. Lessalons littéraires et la société française. New York: Brentano's, 1943. Lessalons littéraires et la société française Google Scholar

Robert, Lucie. "La naissance d'une parole féminine autonome dans la littérature québécoise." Études littéraires 20. 1 (1987): 99-110. La naissance d'une parole féminine autonome dans la littérature québécoise Études littéraires 20 99 110 Google Scholar

Robert, Lucie. L'Institution du littéraire au Québec. Québec: PU Laval, 1989. L'Institution du littéraire au Québec Google Scholar

Routier, Simone. L'Immortel adolescent. Québec: Le Soleil, 1928. L'Immortel adolescent Google Scholar

Routier, Simone. Ceux qui seront aimés, préface de Louis Dantin. Paris: Éditions Pierre Roger, 1932. Ceux qui seront aimés préface de Louis Dantin Google Scholar

Routier, Simone. Paris-Amour-Deauville, préface de Gaston Picard. Paris: Éditions Pierre Roger, 1932. Paris-Amour-Deauville préface de Gaston Picard Google Scholar

Routier, Simone. Les tentations, préface de Fernand Gregh, portrait et bandeaux en bois gravés d'André Margat, couverture et hors-textes à la plume de Bernard Laborie. Le Livre et l'image. Paris: Éditions de la Caravelle, 1934. Les tentations préface de Fernand Gregh, portrait et bandeaux en bois gravés d'André Margat, couverture et hors-textes à la plume de Bernard Laborie. Le Livre et l'image Google Scholar

Roy, Julie. "Des réseaux en convergence: Les espaces de la sociabilité littéraire au féminin au tournant du XIXe siècle." Globe. Revue internationale d'études québécoises 7.1 (2004): 79-105. Google Scholar

Sapiro, Gisèle. La Guerre des écrivains, 1940-1953. Paris: Fayard, 1999. La Guerre des écrivains, 1940-1953 Google Scholar

Savoie, Chantal. "Des salons aux annales: les réseaux et associations de femmes de lettres à Montréal au tournant du XXe siècle." Voix et images 27. 2 [80] (2002): 238-53. Des salons aux annales: les réseaux et associations de femmes de lettres à Montréal au tournant du XXe siècle Voix et images 27 238 53 Google Scholar

 Google Scholar

Vincent, Josée. "Un premier regroupement professionnel d'écrivains au Québec: la section française de la Canadian Authors Association (1921-1935)." Lieux et réseaux de sociabilité littéraire au Québec. Ed. Pierre Rajotte. Québec: Nota Bene, 2001. 275-333. Lieux et réseaux de sociabilité littéraire au Québec 275 333 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Lacroix, Michel