Quebec Studies

Entre la fuite et la quête: le parcours problématique du narrateur dans deux romans de Louis Gauthier

Quebec Studies (2004), 38, (1), 47–57.

Abstract

47 Entre la fuite et la quête: le parcours problématique du narrateur dans deux romans de Louis Gauthier Paul Raymond Côté American University Constantina Mitchell Gallaudet University Paru en 2002, Voyage au Portugal avec un Allemand remporte aussitôt le Prix du Livre de Montréal. Les éloges se suivent rapidement: œuvre qui "parle de solitude, d'amour et du sens de la vie" 1 affirme le communiqué diffusé par la Ville de Montréal annonçant le choix du jury; roman qui permet d'"entrevoir le vide ou la grandeur" que revêtent les mots, selon Caroline Montpetit au Devoir, "histoire sans intérêt. Et pourtant obsédante. Organique. Un champignon magique," au dire de Pierre Foglia à La Presse.2 Ce court récit est le dernier d'une série qui, pour le moment, constitue une trilogie, mais qui laisse supposer que d'autres volets s'y ajouteront. Le cycle commence par Voyage en Irlande avec un parapluie (1984) et se poursuit avec Le Pont de Londres (1988).3 C'est en juxtaposant ces trois textes que l'on constate à quel point ils sont reliés: linéarité chronologique, narration à la première personne, réseau thématique semblable. À vrai dire, ils se lisent nécessairement comme des chapitres dérivant d'une source narrative unique, car il s'agit apparemment d'un seul et même personnage qui prolonge chaque fois les errances entamées dans le récit précédent. Si l'escale londonienne (nommée avec à-propos) sert de pont narratif entre les récits irlandais et portugais, ce sont les deux "voyages, " de par leur titre se faisant l'écho l'un de l'autre, qui nous intéressent pour les fins de cette analyse. Écrits comme ils le sont à presque vingt ans d'intervalle, comment placer ces romans d'illusions et de désillusions dans le corpus littéraire du Québec contemporain? Amorcent-ils un débat sur le concept identitaire? Font-ils abstraction de la notion de la spécificité québécoise ou, au contraire, Γintègrent-ils dans leur espace textuel? Pour tenter de répondre à ces questions, nous nous en proposons un examen sous les angles de la topographie, de la spéculante, et de l'extranéité-optique tripartite qui se révèle particulièrement utile pour approfondir le tissu sémantique de ces deux œuvres. Une topographie postmoderne ? De prime abord, Voyage en Irlande avec un parapluie et Voyage au Portugal avec un Allemand ressembleraient à des récits plus ou moins conventionnels. Effectivement, en leur appliquant la définition du roman traditionnel proposée par Robidoux et Renaud, on s'aperçoit qu'elle ne se dément pas, et ce malgré les années qui se sont écoulées depuis qu'elle a été formulée: "Le roman ... est un art qui fait état de la durée. Il donne une forme à cette durée humaine, parfois exaltante mais souvent terne et grise" (12). Si ce critère romanesque s'avère pertinent dans le cas des œuvres que nous interro- Québec Studies, Volume 38, Fall 2004/Winter 2005

Access Token
£25.00

Boivin, Aurélien. Pour une lecture du roman québécois de Maria Chapdelaine à Volkswagen blues. Montréal: Nuit Blanche Éditeur, 1996. Pour une lecture du roman québécois de Maria Chapdelaine à Volkswagen blues Google Scholar

Gauthier, Louis. Voyage en Irlande avec un parapluie. (VLB Éditeur, 1984). Montréal: Bibliothèque Québécoise, 1999. Voyage en Irlande avec un parapluie Google Scholar

Gauthier, Louis. Le Pont de Londres. Montréal: VLB Éditeur, 1988. Le Pont de Londres Google Scholar

Gauthier, Louis. Voyage au Portugal avec un Allemand. Montréal: Éditions Fides, 2002. Voyage au Portugal avec un Allemand Google Scholar

Harel, Simon. Le Voleur de parcours: Identité et cosmopolitisme dans la littérature québécoise contemporaine. Montréal: Les Éditions du Préambule, 1989. Le Voleur de parcours: Identité et cosmopolitisme dans la littérature québécoise contemporaine Google Scholar

Harvey, David. The Condition of Postmodernity. [1989] Cambridge (MA): Blackwell Publishers, 1993. The Condition of Postmodernity Google Scholar

Mercier, Andrée. "Diane-Jocelyne Côté, Patrick Nicol et Robert Dion: Représentation de l'écriture dans le récit québécois contemporain." Québec Studies 28 (1999/2000): 107-20. Diane-Jocelyne Côté, Patrick Nicol et Robert Dion: Représentation de l'écriture dans le récit québécois contemporain Québec Studies 28 107 20 Google Scholar

Ó Gormaile, Pádraig. "The Representation of Ireland and the Irish in the Québécois Novel." Québec Studies 29 (2000): 128-34. The Representation of Ireland and the Irish in the Québécois Novel Québec Studies 29 128 34 Google Scholar

Robidoux, Réjean, et André Renaud. Le Roman canadien-français du vingtième siècle. Ottawa: Les Éditions de l'Université d'Ottawa, 1966. Le Roman canadien-français du vingtième siècle Google Scholar

Smart, Patricia. "When ‘Next Episodes’ Are No Longer an Option: Men's Writing in a Postfeminist, Postnationalist Age." Québec Studies 30 (2000): 28-43. When ‘Next Episodes’ Are No Longer an Option: Men's Writing in a Postfeminist, Postnationalist Age Québec Studies 30 28 43 Google Scholar

Whitfield, Agnès. Le Je(u) illocutoire: forme et contestation dans le nouveau roman québécois. Québec: P U Laval, 1987. Le Je(u) illocutoire: forme et contestation dans le nouveau roman québécois Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Côté, Paul

Mitchell, Constantina