Quebec Studies

Notes About the Authors

Quebec Studies (2008), 46, (1), 129–132.

Abstract

129 Notes About the Authors Louis Bélanger est professeur de littératures d'expression française à l'Université du Nouveau-Brunswick, Campus de Saint-Jean. Spécialiste de théâtre québécois et de littérature franco-ontarienne, il a publié de nombreux articles dans les Cahiers de théâtre Jeu, Theatre Research in Canada / Recherches théâtrales au Canada, Etudes en littératures canadiennes I Studies in Canadian Literature, la Revue du Nouvel-Ontario, Francophonies d'Amérique, Spirale, entre autres, et collaboré à plusieurs ouvrages collectifs, dont Perspectives sur la littérature franco-ontarienne, sous la direction d'Hédi Bouraoui et d'Ali Reguigui et Littérature franco-ontarienne: voies nouvelles, nouvelles voix, sous la direction de Lucie Hotte. Ses travaux ont porté principalement sur le théâtre amateur et les écrivains Michel Tremblay, Patrice Desbiens, Jean Marc Dalpé, Antonio D'Alfonso, et Stefan Psenak. Il prépare actuellement une étude sur l'œuvre du poète franco-ontarien Éric Charlebois. Michel Bock est professeur au département d'histoire de l'Université d'Ottawa et titulaire de la Chaire de recherche sur l'histoire de la francophonie canadienne. Ses intérêts de recherche englobent l'histoire intellectuelle et politique du Québec et du Canada français, de même que l'histoire du mouvement associatif de la francophonie ontarienne et canadienne. Ses travaux lui ont valu, notamment, le Prix du gouverneur général, le Prix MichelBrunet de l'Institut d'histoire de l'Amérique française, le Prix Champlain du Conseil de la vie française en Amérique, ainsi qu'une médaille de l'Assemblée nationale du Québec. Il est également membre de la Société Charlevoix, une amicale pluridisciplinaire vouée à l'étude de l'Ontario français, et du comité editorial de la revue d'histoire intellectuelle Mens. Anne Gilbert occupe un poste de professeur titulaire au département de géographie de l'Université d'Ottawa, tout en assumant la direction de la recherche du volet francophonies minoritaires au Centre interdisciplinaire de recherche sur la citoyenneté et les minorités. On lui doit l'ouvrage Espaces franco-ontariens, paru aux Éditions du Nordir en 1999, plusieurs articles et chapitres de livres sur le fait français au Canada ainsi que sur divers autres aspects de la géographie sociale du pays. Tout en poursuivant ses travaux sur la vitalité communautaire des minorités francophones au pays, elle dirige une équipe de recherche sur l'espace de la vie quotidienne dans la région d'Ottawa-Gatineau. Elle a coordonné récemment, en collaboration avec J.Y. Thériault et L. Cardinal la production d'un ouvrage sur les nouveaux enjeux du développement de la francophonie canadienne intitulé Espaces francophones en milieu minoritaire. Lucie Hotte est titulaire de la Chaire de recherche sur les cultures et les littératures francophones du Canada et professeure agrégée au Département de français de l'Université d'Ottawa, où elle enseigne les littératures francoontarienne, acadienne, francophone de l'Ouest canadien, et québécoise. Elle a publié de nombreux articles, un essai et des ouvrages collectifs portant sur ces littératures ainsi que sur les enjeux institutionnels propres aux

Access Token
£25.00
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details