Quebec Studies

Qu'est-ce qui passe ici si tard? ou La libération d'Angéline de Montbrun

Quebec Studies (2008), 46, (1), 87–102.

Abstract

87 Qu'est-ce qui passe ici si tard? ou La libération d'Angéline de Montbrun François Ouellet Université du Québec à Chicoutimi — Angéline de Montbrun? Allons donc! Qui peut trouver un écho de ses préoccupations humaines et de ses rêves chez "l'enfant de prédilection" de Laure Conan? La solitude, l'amour, la mort et l'ennui ont fait leur temps eux aussi. De quoi parlent donc les romanciers actuels? Leurs longs monologues désarticulés ne renvoient-ils pas, comme en un lointain écho, les murmures de révolte et la plainte ancienne et universelle d'Angéline de Montbrun? (Poulin 1981-1982, 18) Un roman fondateur Nous savons qu'Angéline de Montbrun de Laure Conan occupe une place essentielle dans l'histoire du roman canadien-français. Outre que Laure Conan est notre première véritable romancière, Angéline est considérée comme le premier roman psychologique publié au Québec. Or, l'importance du roman ne tient pas seulement à des raisons historico-institutionnelles, ni même à la qualité d'une écriture qui tranche radicalement dans le paysage romanesque de l'époque; à mes yeux, cette importance relève avant tout du fait que le roman, à travers sa propre thématisation de l'écriture, offre une réflexion fondamentale sur l'acte (qu'est-ce qu'écrire?) et la fonction (pourquoi écrire?) de l'écriture de fiction. Ce que nous apprend le roman est donc d'au moins deux ordres. D'abord, la particularité de l'écriture de fiction est de dire, en marge de ce que l'auteur raconte (ce que la critique traditionnelle appelait "l'intention de l'auteur"), ce qu'elle ne sait pas dire; un écrivain dit toujours plus que ce qu'il raconte, et parfois ce qu'il ignore dire est ce qui a le plus d'importance en regard de la signification et de la compréhension du roman. C'est pourquoi tout roman fait entendre, par delà la trame réaliste qu'il propose au lecteur, un discours symbolique qui dépasse le projet d'écriture de l'écrivain. Laure Conan n'est pas le premier écrivain qui, au Québec, a produit une œuvre qu'il faut lire à un double niveau, puisque c'est le propre de la fiction; mais jamais avant elle ce double niveau n'avait été esquissé avec autant de finesse et de puissance. L'écriture d'Angéline de Montbrun se caractérise par une adresse exemplaire à suggérer l'ambivalence des sentiments des personnages, à dessiner les zones grises, à traduire le non-dit. C'est une écriture qui passe sous silence ce que l'écrivain n'ose pas dire explicitement, mais que le lecteur doit savoir entendre. J'ai montré déjà, il y a une dizaine d'années, comment travaillait cette écriture de l'en-deça (2000). Dominique Rabaté, dans Vers une littérature de l'épuisement, rappelait que le roman comme genre construit très souvent son intrigue et les relations entre les personnages autour d'un secret. Le secret serait sa "nature Québec Studies, Volume 46, Fall 2008/Winter 2009

Access Token
£25.00

Conan, Laure. Angéline de Montbrun. Montréal: Fides, "Bibliothèque québécoise," 1980. Angéline de Montbrun Google Scholar

Lacan, Jacques. "Télévision." Autres écrits. Paris: Seuil, 2001. Autres écrits Google Scholar

Ouellet, François. "Les silences d'Angéline de Montbrun." Études françaises 36.3 (automne 2000): 185-205. Les silences d'Angéline de Montbrun." Études françaises 36 185 205 Google Scholar

Poulin, Gabrielle. "Des idoles au Dieu de Jésus-Christ." Lettres québécoises 24 (hiver 1981-1982): 14-18. Des idoles au Dieu de Jésus-Christ Lettres québécoises 24 14 18 Google Scholar

Poulin, Gabrielle. "Angéline de Montbrun ou les abîmes de la critique." Revue d'histoire littéraire du Québec et du Canada français 5 (hiver-printemps 1983): 125-32. "Angéline de Montbrun ou les abîmes de la critique Revue d'histoire littéraire du Québec et du Canada français 5 125 32 Google Scholar

Poulin, Gabrielle. Qu'est-ce qui passe ici si tard? Sudbury: Prise de parole, 1998. Qu'est-ce qui passe ici si tard? Google Scholar

Poulin, Gabrielle. L'écriture la vie. Ottawa: Vermilion, 2000. L'écriture la vie Google Scholar

Rabaté, Dominique. Vers une littérature de l'épuisement. Paris: Corti, 1997. Vers une littérature de l'épuisement Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Ouellet, François