Quebec Studies

Mouvances, miettes mnémoniques, et métissages: les traces de la culture canadienne-française dans Accordion Crimes d'Annie Proulx

Quebec Studies (2012), 53, (1), 29–44.

Abstract

29 Mouvances, miettes mnémoniques, et métissages: les traces de la culture canadienne-française dans Accordion Crimes d'Annie Proulx Pamela V. Sing Université de l'Alberta, Campus St-Jean "Je ne suis nullement le premier à raconter l'histoire de cette francophonie en voie de disparition." Je ne fournirai pas la référence pour cette phrase afin de souligner l'omniprésence des quatre derniers mots dans le discours de sociologues, politiciens, historiens, et tutti quanti en train de se référer à presque n'importe laquelle des nombreuses communautés francophones minoritaires nord-américaines. Au Canada, les francophonies des prairies, celles ayant la population de langue maternelle française certes la moins nombreuse du pays 1 (en dehors de la Terre-Neuve et le Labrador), sont sou­ vent l'objet de remarques soulignant leur état fragile, incertain, voire "tra­ gique." Pendant la Révolution tranquille des années 1960 qui a vu la naissance de l'État de Québec, l'entité connue précédemment comme la "province de Québec" et considérée comme le cœur du "Canada français" s'est départie de son passé colonial canadien-français. Ce faisant, elle a non seulement tourné le dos à une partie de son propre patrimoine, mais aussi balayé d'un revers de la main les "autres" Francophones nord-américains avec qui elle formait jadis une société canadienne-française continentale. Pour les Québécois, ces derniers n'étaient plus que des dead ducks ou des "cadavres encore chauds." 2 Et le reste du monde de croire que "la" ques­ tion française sur le continent nord-américain se limitait au cas québécois. Ce qui n'a pas empêché les Francophones "du reste du Canada" ou "horsQuébec" de s'adapter à la nouvelle situation en adoptant une étiquette qui, ayant déjà servi, allait entrer dans le langage courant. Se sont alors joints aux Acadiens, les Franco-Ontariens, Franco-Manitobains, Fransaskois, Franco-Albertains, et Franco-Colombiens. Le Canada français d'autrefois a disparu, mais la provincialisation des Francophones leur a permis de con­ server le sentiment d'appartenir à une communauté unie par un "même" intérêt pour la promotion du fait français. Mes recherches sur la littérature du Far Ouest franco-canadien, c'est-àdire issue des provinces à l'ouest de l'Ouest qui, pour un grand nombre de chercheurs, se limite au Manitoba, suggèrent qu'entre 1960 et la fin des années 1990, les écrivains francophones originaires de cette région ont créé des personnages qui, en général, se réfèrent peu à leurs sources canadiennesfrançaises / québécoises.3 Au tournant du vingt-et-unième siècle, toutefois, une nouvelle génération d'écrivains apparaît qui exprime un renouveau d'intérêt pour une francophonie et, sans réactualiser le Canada français d'antan, renoue avec des "racines" ou "sources" d'une culture première. Écrites sur le mode de bribes mnémoniques et gardant trace de plusieurs sortes de déterritorialisations — géographiques, linguistiques, culturelles, entre autres —, les "origines" subsistent sous des formes variables et parQuébec Studies, Volume 53, Spring/Summer 2012

Access Token
£25.00

Barth, Frederik. Ethnic Groups and Boundaries. Boston: Little-Brown, 1969. Ethnic Groups and Boundaries Google Scholar

Cohn, Raymond L. "Immigration to the United States." Sur le Web le 1er février 2010 à l'adresse suivante: http://eh.net/encyclopedia/article/cohn.immigration.us Google Scholar

Deniau, Xavier. La Francophonie. Paris: PUF, 1983. La Francophonie Google Scholar

Dubé, Paulette. Talon. Edmonton: NeWest, 2002. Talon Google Scholar

Glissant, Édouard. Le discours antillais. Paris: Gallimard, 1981. Le discours antillais Google Scholar

Joignot, Frédéric."Carnet. Pour l'écrivain Édouard Glissant, la créolisation du monde est irréversible." Entretien publié dans LeMonde 2, 2005, republié dans Le Monde, le 3 février 2011 et disponible en ligne à l'adresse suivante: http://www.lemonde.fr/carnet/article/2011/02/03/pour-1-ecrivain-edouard-glissant-la-creolisation-du-monde-etait-irreversible_1474923_3382.html Google Scholar

Proulx, Annie. Accordion Crimes. New York: Simon & Schuster, 1996. Accordion Crimes Google Scholar

Proulx, Annie. "An Interview with Annie Proulx." (Interviewer anonyme). The Missouri Review 22.2 (Spring, 1999). http://www.missourireview.org/content/dynamic/view_text.php?text_id=877. Consulté en janvier 2012. http://www.missourireview.org/content/dynamic/view_text.php?text_id=877 An Interview with Annie Proulx. (Interviewer anonyme) The Missouri Review 22 Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Sing, Pamela