Quebec Studies

Les fictions de la franco-américanité

Quebec Studies (2012), 53, (1), 3–7.

Abstract

3 Les fictions de la franco-américanité Jean Morency Université de Moncton Jimmy Thibeault Université Sainte-Anne Ce dossier s'inscrit dans le sillage d'un projet de recherche en cours (sub­ ventionné par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada) visant à étudier les rapports particuliers qui sont entretenus par plusieurs romanciers contemporains, principalement du Québec et du Canada francophone, mais aussi du Canada anglophone et des États-Unis, avec le Canada français et plus globalement avec la "Franco-Amérique," un terme qui nous semble rendre mieux compte que l'expression courante d'"Amérique française" des particularités de la francophonie nord-américaine. De­ puis les années 1980, une image du Canada français et de la FrancoAmérique se profile avec force dans l'univers du roman canadien-français, canadien-anglais, et même états-unien; si certains romans emblématiques de Jacques Poulin (Volkswagen Blues), Roch Carrier (Petit Homme Tornade), Daniel Poliquin (L'Obotnsawin), Nicolas Dickner (Nikolski), et Michel Trem­ blay (La traversée du continent) illustrent bien ce phénomène, la même ten­ dance peut être observée aux États-Unis, notamment chez Russell Banks (Continental Drift) et E. Annie Proulx (Accordion Crimes), ainsi qu'au Canada anglophone, que ce soit chez Alistair MacLeod (No Great Mischief) ou David Yvan Béchard (Vandal Love). Tout se passe comme si le Canada français, défini comme une réalité révolue et disparue à jamais, se trouvait tout à coup réinvesti par de nombreux romanciers, qu'ils soient de langue fran­ çaise ou anglaise. Il y a donc là un phénomène extrêmement intéressant à observer, qui met en évidence le caractère incontournable du fait français au Canada et aux États-Unis et de son empreinte indélébile au sein des mé­ moires collectives et individuelles. Notre projet de recherche vise donc à répertorier tous les romans pub­ liés depuis les années 1960 qui mettent en scène cette réalité, dans le but de dégager comment se dessine le rapport qui s'y trouve établi avec la mé­ moire, l'histoire, la culture, et l'identité des Canadiens français, ainsi que des Franco-Américains, les deux groupes ayant été historiquement liés. Il s'agit essentiellement de retrouver, dans ce corpus, les traces laissées par la culture canadienne-française, cette dernière étant considérée comme un en­ semble de pratiques propres à une collectivité donnée, et de comprendre comment ces traces contribuent à la reconstitution, par les écrivains con­ cernés, d'un horizon culturel qui leur est particulier. Il s'agit aussi d'étudier les visions et les représentations de la Franco-Amérique dans la perspective de leur contribution à une nouvelle définition de l'américanité, cette dernière n'étant plus uniquement considérée à partir des influences exer­ cées par les États-Unis sur les autres collectivités américaines ou encore des Québec Studies, Volume 53, Spring/Summer 2012

Access Token
£25.00
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Morency, Jean

Thibeault, Jimmy