Quebec Studies

La littérature québécoise depuis l’an 2000

Quebec Studies (2017), 63, (1), 3–8.

Abstract

La littérature québécoise depuis l’an 2000 Kirsty Bell Mount Allison University La littérature québécoise depuis l’an 2000 De nombreux critiques reconnaissent que la littérature québécoise contemporaine émerge dans les années 1980 et que le paysage littéraire contemporain recouvre environ les trente-cinq dernières années.1 Le discours critique s’attarde alors sur les formes et les enjeux de la littérature pendant les années 80, période dans laquelle maintes œuvres québécoises sont marquées par une exploration de l’identité nationale, par une prise de conscience féministe, et par une affirmation du sujet personnel ou intime. Selon les organisateurs du colloque “Que devient la littérature québécoise? Formes et enjeux des pratiques narratives depuis 1990,” les années avant 1990 auraient “marqué la fin de la modernité et de l’affirmation d’une identité nationale au profit de la multiplication des pôles de référence, de la focalisation sur le sujet individuel et de l’éclatement des formes.”2 Tenir compte des changements dans la production littéraire depuis 1990 était donc un des objectifs de ce colloque, tenu à l’Université Paris-Sorbonne en juin 2015. La même année, une discussion animée entre collègues a incité ce dossier spécial de Québec Studies qui vise également à regarder la littérature québécoise contemporaine, mais plus précisément celle publiée depuis 2000. Le moment semblait propice de faire un survol des premières quinze années du nouveau siècle et de jeter un regard sur l’émergence de nouveaux auteurs (Kim Thúy, Daniel Canty, Mathieu Handfield, Mô Singh, etc.), de nouvelles maisons d’édition (Alto, Le Quartanier, La Peuplade, etc.),3 et de nouveaux questionnements. Depuis 2000, d’autres formes littéraires prennent aussi un nouvel essor (par exemple, l’intermédialité ou l’interartisticité). Quels sont donc les grands axes de la littérature québécoise depuis l’an 2000? Quelle conception de la littérature elle-même ressort des œuvres littéraires québécoises publiées depuis l’an 2000? Qu’est-ce qui explique l’émergence de nouvelles configurations littéraires et intermédiales? Québec Studies, 63 https://doi.org/10.3828/qs.2017.2

Access Token
£25.00

Biron, Michel, François Dumont, et Élisabeth Nardout-Lafarge. Histoire de la littérature québécoise. Montréal: Boréal, 2007. Histoire de la littérature québécoise Google Scholar

CRILCQ, “Que devient la littérature québécoise? Formes et enjeux des pratiques narratives depuis 1990.” Disponible sur: http://www.crilcq.org/publications/que-devient-la-litterature-quebecoise/et http://www.fabula.org/actualites/que-devient-la-litterature-quebecoise-formes-et-enjeux-des-pratiques-narratives-depuis-1990_63696.php. Consultés le 22 décembre 2016. Google Scholar

Kwaterko, Józef. “Avant-propos.” Imaginaire du roman québécois contemporain. Éd. Petr Klyoušek, Max Roy, et Józef Kwaterko. Montréal: Figura, Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, 2006. 9–13. Disponible sur: http://oic.uqam.ca/fr/publications/imaginaire-du-roman-quebecois-contemporain. Consulté le 3 janvier 2017. Google Scholar

Kwaterko, Józef. Le roman québécois et ses (inter)discours. Québec: Éditions Nota Bene, 1998. Le roman québécois et ses (inter)discours Google Scholar

Mercier, Andrée, et Élisabeth Nardout-Lafarge. “Présentation. Les lieux du changement?” Études Françaises 52.2 (2016): 5–14. Présentation. Les lieux du changement? Études Françaises 52.2 5 14 Google Scholar

Paterson, Janet. Moments postmodernes dans le roman québécois. Ottawa: Les Presses de l’Université d’Ottawa, 1993. Moments postmodernes dans le roman québécois Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Bell, Kirsty