Quebec Studies

Identité contemporaine et poétique du mouvement dans l’œuvre de Marie-Andrée Gill

Quebec Studies (2022), 73, (1), 31–52.

Abstract

Cet article s’intéresse à la poétique du mouvement à l’œuvre dans les trois recueils de Marie-Andrée Gill ainsi qu’à la manière dont elle participe de la contemporanéité telle que définie par Frédéric Rondeau. Effectivement, chez Gill, la position distinctive du sujet poétique, qui se balance entre l’intime et le collectif, se cristallise autour de la tension entre le soi et le monde, entre le passé, le présent et l’avenir. La première partie du texte propose une analyse des mouvements référentiels et l’auteure constate que l’alternance entre les pronoms intimes et collectifs et la variation de leurs référents marquent les mouvements du processus d’exploration identitaire et mettent en lumière toute la complexité de l’identité, tant dans ses affiliations que dans ses oppositions. À travers les tensions exprimées par ce jeu de variations de l’appartenance, les poèmes mettent en lumière la difficulté particulière de la construction identitaire en contexte d’exiguïté de même que dans le contexte actuel de mondialisation. Dans la deuxième partie du texte, l’auteure s’intéresse aux explorations spatiales à l’œuvre dans la poésie de Gill, qui montrent une certaine ambivalence entre le collectif et l’intime. Cette tension fait ressortir un malaise face aux différents espaces d’appartenance, que le mouvement poétique permet de fouiller. Enfin, dans la troisième partie de l’article l’auteure examine la manière dont la chronologie coloniale est déconstruite par le jeu des mouvements temporels observé dans les textes de Gill, ce qui brise la rigidité du temps linéaire et permet de relier et de réunifier passé, présent et avenir.

This article explores the poetics of movement present in Marie-Andrée Gill’s three books of poetry and the way that it embodies contemporaneity as described by Frédéric Rondeau. Indeed, in Gill’s writing the particular position of the poetic subject, balancing between intimacy and collectivity, highlights the tension between the Self and the world, and between the past, the present, and the future. The first part of the article analyzes the alternation of intimate and collective pronouns and the variations in their referents. This brings to light the challenges of identity building in a minority context as well as in a context of globalization. In the second part of the article, the author looks at the space movements present throughout the books. These show an ambivalence between the intimate and the collective which highlights a feeling of uneasiness regarding the different places of belonging. Finally, in the third part of the article the author analyzes how the colonial chronology is deconstructed by the time movements present in the poems. This breaks the linear time frame and thus links and reunifies the past, the present, and the future.

Access Token
£25.00
READ THIS ARTICLE
If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Ouvrages cités

Bradette, Marie-Ève. 2020. « Langue(s) en portage. Résurgences et épistémologies du langage dans les littératures Autochtones contemporaines ». Thèse de doctorat. Université de Montréal. Google Scholar

Cariou, Warren. 2018. « À l’extrême marge: la poétique autochtone en tant que résurgence du lieu ». Dans Nous sommes des histoires. Réflexions sur la littérature autochtone, dirigé par Marie-Hélène Jeannotte, Jonathan Lamy et Isabelle St-Amand, 229-238. Montréal: Mémoire d’encrier. Google Scholar

Caron, Elizabeth. 2021. « La poésie de Marie-Andrée Gill : au-delà de l’intime ». Littoral 16: 195-196. Google Scholar

Dulude, Sébastien. 2013. « Serge Mongrain, Frédéric Dumont, Marie-Andrée Gill ». Compte rendu. Lettres québécoises 150: 36-37. Google Scholar

Gill, Marie-Andrée. [2012] 2015. Béante. Chicoutimi: La Peuplade. Google Scholar

Gill, Marie-Andrée. 2015. Frayer. Chicoutimi: La Peuplade. Google Scholar

Gill, Marie-Andrée. 2019. Chauffer le dehors. Chicoutimi: La Peuplade. Google Scholar

Huberman, Isabella. 2019. « Pratiques et poétiques des histoires personnelles dans les littératures autochtones francophones au Québec ». Thèse de doctorat. Université de Toronto. Google Scholar

Kawczak, Paul. 2018. « Marie-Andrée Gill: présence vivante ». Nuit blanche, magazine littéraire 150: 34-35. Google Scholar

Kawczak, Paul, et Luc Vaillancourt. 2018. « La poésie lumineuse de Marie-Andrée Gill ». Captures 3 (1): 1-15. Google Scholar

Kleiber, Georges. 1986. « Déictiques, embrayeurs, “token-réflexives”, symboles indexicaux, etc.: comment les définir? ». L’Information Grammaticale 30: 3-22. Google Scholar

Lamy Beaupré, Jonathan. 2013. « Quand la poésie amérindienne réinvente l’image de l’Indien ». Temps zéro 7. http://tempszero.contemporain.info/document1096. Google Scholar

Leclerc, Rachel. 2016. « Joël Des Rosiers, Geneviève Blais, Marie-Andrée Gill ». Compte rendu. Lettres québécoises 162: 44-45. Google Scholar

Létourneau, Jean-François. 2017. Le territoire dans les veines. Montréal: Mémoire d’encrier. Google Scholar

Monture, Patricia A. 2017. « Les mots des femmes [Women’s Words]: pouvoir, identité et souveraineté indigène ». Recherches féministes 30 (1): 15-27. Google Scholar

Paré, François. 2001. Les littératures de l’exiguïté. Ottawa: Le Nordir. Google Scholar

Rondeau, Frédéric. 2016. Le manque en partage. La poésie de Michel Beaulieu et Gilbert Langevin. Montréal: Presses de l’Université de Montréal. Google Scholar

Rondeau, Frédéric. 2019. « La contemporanéité aujourd’hui ». Compte rendu de Soif de réalité. Plongées dans l’imaginaire contemporain, par Bertrand Gervais, Samuel Archibald, Sylvain David, Joanne Lalonde, Vincent Lavoie, et Sylvano Santini, La construction du contemporain. Discours et pratiques du narratif au Québec et en France depuis 1980, par Robert Dion et Andrée Mercier (dir.), La littérature malgré tout, par François Ricard. Voix et images 44 (3): 181-188. Google Scholar

Szczyglak, Gisèle. 2003. « Nomadisme, mondialisation et universalité: le dédale de l’identité contemporaine ». Document de travail. Montréal: Chaire de Recherche du Canada en Mondialisation, Citoyenneté et Démocratie. Google Scholar

Vizenor, Gerald. 2008. « Aesthetics of Survivance. Literary Theory and Practice ». Dans Survivance: Narratives of Native Presence, dirigé par Gerald Vizenor, 1-23. Lincoln: University of Nebraska Press. Google Scholar

If you have private access to this content, please log in with your username and password here

Details

Author details

Grégoire, Tania